Supervised learning for distribution of centralised multiagent patrolling strategies

par Mehdi Othmani-Guibourg

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Amal El Fallah Seghrouchni et de Jean-Loup Farges.

Le président du jury était Philippe Bidaud.

Le jury était composé de Magali Barbier, Vincent Corruble, Vanda Luengo.

Les rapporteurs étaient François Charpillet, Damien Pellier.

  • Titre traduit

    Apprentissage supervisé pour la distribution de stratégies de patrouille multi-agents centralisées


  • Résumé

    Depuis presque deux décennies, la tâche de la patrouille a fait l'objet d'une attention toute particulière de la part de la communauté multi-agent. La patrouille multi-agent consiste à modéliser comme un système multi-agent une tâche de patrouille à optimiser. Cette optimisation revient à répartir dans l'espace et le temps les agents patrouilleurs sur la zone à surveiller, cela le plus efficacement possible; un tel problème constitue par là même un problème de décision. Un large éventail d'algorithmes basés sur des stratégies d’agent réactives, cognitives, d’apprentissage par renforcement, centralisées et décentralisées, entre autres, ont été développés pour rendre les stratégies de patrouille toujours plus performantes. Cependant, les approches existantes basées sur de l'apprentissage supervisé avaient peu été étudiées jusqu’à présent, bien que quelques travaux aient abordé cette question. L’idée principale et sous-jacente à l'apprentissage supervisé, qui n’est rien de plus qu’un ensemble de méthodes et d'outils permettant d’inférer de nouvelles connaissances, est d’apprendre une fonction associant à tout élément en entrée un élément en sortie, à partir d'un ensemble de données composé de paires d'éléments entrées-sorties; l'apprentissage, dans ce cas, permet au système de faire de la généralisation à de nouvelles données jamais observées auparavant. Jusqu'à présent, la meilleure stratégie de patrouille multi-agent en ligne, à savoir sans calcul préalable, s'est avérée être une stratégie centralisée à coordinateur. Cependant, comme pour tout processus de décision centralisé généralement, une telle stratégie est difficilement échelonnable. L'objectif de ce travail est alors de développer et de mettre en œuvre une nouvelle méthodologie visant à transformer toute stratégie centralisée performante en stratégie distribuée, c'est-à-dire par nature résiliente, plus adaptative aux changements de l'environnement et échelonnable. Ce faisant, le processus de décision centralisé, généralement représenté par un coordinateur dans la patrouille multi-agent, est distribué sur les agents patrouilleurs au moyen de méthodes d’apprentissage supervisé, de sorte que les agents de la stratégie distribuée résultante tendent chacun à capturer ou cristalliser une partie de l’algorithme exécuté par le processus de décision centralisé. Le résultat est alors un nouveau algorithme de prise de décision distribué, qui repose sur de l’apprentissage automatique. Dans cette thèse, une telle procédure de distribution de stratégie centralisée est établie, puis concrètement mise en œuvre en utilisant certaines architectures de réseaux de neurones. Ainsi, après avoir exposé le contexte et les motivations, nous posons la problématique étudiée. Les principales stratégies multi-agent élaborées jusqu'à présent dans le cadre de la patrouille multi-agent sont ensuite décrites, en particulier une stratégie centralisée à haute performance qui est la stratégie centralisée à distribuer ici étudiée, ainsi qu’une stratégie décentralisée assez simple qui est utilisée comme référence pour les stratégies décentralisées. Entre autres, quelques stratégies basées sur de l’apprentissage supervisé sont aussi décrites. Ensuite, le modèle ainsi que certains concept fondamentaux du problème de la patrouille multi-agent sont définis.


  • Résumé

    For nearly two decades, patrolling has received significant attention from the multiagent community. Multiagent patrolling (MAP) consists in modelling a patrol task to optimise as a multiagent system. The problem of optimising a patrol task is to distribute the most efficiently agents over the area to patrol in space and time, which constitutes a decision-making problem. A range of algorithms based on reactive, cognitive, reinforcement learning, centralised and decentralised strategies, amongst others, have been developed to make such a task ever more efficient. However, the existing patrolling-specific approaches based on supervised learning were still at preliminary stages, although a few works addressed this issue. Central to supervised learning, which is a set of methods and tools that allow inferring new knowledge, is the idea of learning a function mapping any input to an output from a sample of data composed of input-output pairs; learning, in this case, enables the system to generalise to new data never observed before. Until now, the best online MAP strategy, namely without precalculation, has turned out to be a centralised strategy with a coordinator. However, as for any centralised decision process in general, such a strategy is hardly scalable. The purpose of this work is then to develop and implement a new methodology aiming at turning any high-performance centralised strategy into a distributed strategy. Indeed, distributed strategies are by design resilient, more adaptive to changes in the environment, and scalable. In doing so, the centralised decision process, generally represented in MAP by a coordinator, is distributed into patrolling agents by means of supervised learning methods, so that each agent of the resultant distributed strategy tends to capture a part of the algorithm executed by the centralised decision process. The outcome is a new distributed decision-making algorithm based on machine learning. In this dissertation therefore, such a procedure of distribution of centralised strategy is established, then concretely implemented using some artificial neural networks architectures. By doing so, after having exposed the context and motivations of this work, we pose the problematic that led our study. The main multiagent strategies devised until now as part of MAP are then described, particularly a high-performance coordinated strategy, which is the centralised strategy studied in this work, as well as a simple decentralised strategy used as reference for decentralised strategies. Among others, some existing strategies based on supervised learning are also described. Thereafter, the model as well as certain of key concepts of MAP are defined. We also define the methodology laid down to address and study this problematic. This methodology comes in the form of a procedure that allows decentralising any centralised strategy by means of supervised learning. Then, the software ecosystem we developed for the needs of this work is also described, particularly PyTrol a discrete-time simulator dedicated to MAP developed with the aim of performing MAP simulation, to assess strategies and generate data, and MAPTrainer, a framework hinging on the PyTorch machine learning library, dedicated to research in machine learning in the context of MAP.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.