Dynamic architecture for multimodal applications to reinforce robot-environment interaction

par Omar Adjali

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Amar Ramdane-Cherif.

Le président du jury était Yacine Amirat.

Le jury était composé de Yacine Bellik.

Les rapporteurs étaient Flavio Oquendo, Mikal Ziane.

  • Titre traduit

    Architectures et modèles dynamiques dédiés aux applications multimodales pour renforcer l'interaction robot-environnement


  • Résumé

    La représentation des connaissances et le raisonnement sont au cœur du grand défi de l'Intelligence Artificielle. Plus précisément, dans le contexte des applications robotiques, la représentation des connaissances et les approches de raisonnement sont nécessaires pour résoudre les problèmes de décision auxquels sont confrontés les robots autonomes lorsqu'ils évoluent dans des environnements incertains, dynamiques et complexes ou pour assurer une interaction naturelle dans l'environnement humain. Dans un système d'interaction robotique, l'information doit être représentée et traitée à différents niveaux d'abstraction: du capteur aux actions et plans. Ainsi, la représentation des connaissances fournit les moyens de décrire l'environnement avec différents niveaux d'abstraction qui permettent d'effectuer des décisions appropriées. Dans cette thèse, nous proposons une méthodologie pour résoudre le problème de l'interaction multimodale en décrivant une architecture d'interaction sémantique basée sur un cadre qui démontre une approche de représentation et de raisonnement avec le langage (EKRL environment knowledge representation language), afin d'améliorer l'interaction entre les robots et leur environnement. Ce cadre est utilisé pour gérer le processus d'interaction en représentant les connaissances impliquées dans l'interaction avec EKRL et en raisonnant pour faire une inférence. Le processus d'interaction comprend la fusion des valeurs des différents capteurs pour interpréter et comprendre ce qui se passe dans l'environnement, et la fission qui suggère un ensemble détaillé d'actions qui sont mises en œuvre. Avant que ces actions ne soient mises en œuvre par les actionneurs, ces actions sont d'abord évaluées dans un environnement virtuel qui reproduit l'environnement réel pour évaluer la faisabilité de la mise en œuvre de l'action dans le monde réel. Au cours de ces processus, des capacités de raisonnement sont nécessaires pour garantir une exécution globale d'un scénario d'interaction. Ainsi, nous avons fourni un ensemble de techniques de raisonnement pour effectuer de l’inférence déterministe grâce à des algorithmes d'unification et des inférences probabilistes pour gérer des connaissances incertaines en combinant des modèles relationnels statistiques à l'aide des réseaux logiques de Markov (MLN) avec EKRL. Le travail proposé est validé à travers des scénarios qui démontrent l’applicabilité et la performance de notre travail dans les applications du monde réel.


  • Résumé

    Knowledge Representation and Reasoning is at the heart of the great challenge of Artificial Intelligence. More specifically, in the context of robotic applications, knowledge representation and reasoning approaches are necessary to solve decision problems that autonomous robots face when it comes to evolve in uncertain, dynamic and complex environments or to ensure a natural interaction in human environment. In a robotic interaction system, information has to be represented and processed at various levels of abstraction: From sensor up to actions and plans. Thus, knowledge representation provides the means to describe the environment with different abstraction levels which allow performing appropriate decisions. In this thesis we propose a methodology to solve the problem of multimodal interaction by describing a semantic interaction architecture based on a framework that demonstrates an approach for representing and reasoning with environment knowledge representation language (EKRL), to enhance interaction between robots and their environment. This framework is used to manage the interaction process by representing the knowledge involved in the interaction with EKRL and reasoning on it to make inference. The interaction process includes fusion of values from different sensors to interpret and understand what is happening in the environment, and the fission which suggests a detailed set of actions that are for implementation. Before such actions are implemented by actuators, these actions are first evaluated in a virtual environment which mimics the real-world environment to assess the feasibility of the action implementation in the real world. During these processes, reasoning abilities are necessary to guarantee a global execution of a given interaction scenario. Thus, we provided EKRL framework with reasoning techniques to draw deterministic inferences thanks to unification algorithms and probabilistic inferences to manage uncertain knowledge by combining statistical relational models using Markov logic Networks(MLN) framework with EKRL. The proposed work is validated through scenarios that demonstrate the usability and the performance of our framework in real world applications.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.