La transmission du patrimoine culturel immatériel par le biais de la formation : étude comparative du mode de formation professionnelle des artisans de la céramique en Chine et en France

par Yixiong Du

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Philippe Carré et de Jean-Pierre Boutinet.


  • Résumé

    De nos jours, la transmission du patrimoine culturel immatériel reste une problématique internationale qui touche à la fois la question de conservation de notre passé et la question actuelle du développement de l’économie créative. Cependant, cette transmission se réalise à travers de différents biais éducatifs, qui pourraient être formels ou non formels, qui pourraient viser à former les professionnels ou les amateurs. Cette présente thèse a choisi le patrimoine artisanal et sa transmission comme le sujet de recherche, avec une attention particulière portée sur les formations formelles et non formelles, qui sont considérées comme les dispositifs de transmission professionnelle du patrimoine artisanal, le chercheur s’est approché vers un terrain spécifique, celui de l’artisanat de la céramique et a mené une étude comparative sur les formations formelles et non formelles, organisées dans les deux sociétés contrastées dont celle de la Chine et celle de la France, qui transmettent cet artisanat. En analysant les discours de 28 céramistes dont 14 céramistes indépendants (7 Chinois et 7 Français) et 14 céramistes salariés (7 Chinois et 7 Français), cette thèse vise à faire comprendre quels sont actuellement les modes (formels et non formels) de formation professionnelle en artisanat de la céramique, les plus respectivement favorisés par les céramistes praticiens en Chine et en France. Des perspectives sont dégagées sur les similarités et les écarts dans les comportements et les routines des activités de transfert, d’appropriation des savoirs et des savoir-faire concernés et de création à partir des savoirs et des savoir-faire transmis de chacun des modes de formation, employés dans ces deux contextes sociaux dissemblables que sont ceux de la Chine et de la France.

  • Titre traduit

    Transmission of intangible cultural heritage through professional training : a comparative study on the mode of vocational training of ceramic craftsmen in China and France


  • Résumé

    Today, the transmission of intangible cultural heritage remains an international issue that touches not only the preservation of the past but also the practical question of the development of creative economy. However, this transmission can be realized via various educational channels, whether it is formal or non-formal, which could aim to train professionals or amateurs. This thesis decided to choose the artisanal heritage and its transmission as the research subject, with a particular focus on formal and non-formal formations, which are considered as devices for the professional transmission of the artisanal heritage. The author advanced the topic towards a specific field, that of the craft of ceramics and carried out a comparative study on formal and non-formal formations, organized under the context of two contrasting societies, that of China and France, which transmit this craft. By analyzing the talks of 28 ceramists, including 14 independent ceramists (7 Chinese and 7 French) and 14 ceramists-employees (7 Chinese and 7 French), this thesis aims to offer a clear understanding on what are the prevailing modes (formal and non-formal) of vocational training in the craft of ceramics, that favored mostly by the ceramic practitioners in China and France. Observations and perspectives have been made on the similarities and differences in terms of practices and routines of transfer, acquisition, and creation of knowledge and the know-how of each of the training mode, adopted under the different social contexts of China and France, which are marked by sharp contrasts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.