Pierre-Joseph-Guillaume Zimmerman (1785-1853) : l’homme, le pédagogue, le musicien

par Yasushi Ueda

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Jean-Pierre Bartoli et de Laure Schnapper.

Le président du jury était Yvan Nommick.

Le jury était composé de Brigitte François-Sappey, Frédéric de La Grandville.


  • Résumé

    Fils d’un facteur de piano, Pierre Joseph Guillaume Zimmerman (1785-1853), virtuose, pédagogue, compositeur et homme du monde, trouve sa place au sein d’une pléiade de promoteurs du piano et de la littérature pianistique. Son originalité réside dans la dualité que l’on distingue entre, d’une part, sa conscience de compositeur académique héritée de Cherubini et, d’autre part, cet esprit novateur que lui inspira la modernisation de la facture instrumentale dont il suivit et entérina l’évolution. Cette thèse se veut la première monographie qui envisage les activités nombreuses et variées dans lesquelles le musicien s’illustra aux différentes époques de sa vie. La première partie traite de ses origines et de l’époque d’avant 1831. Nous nous intéressons à ses études au Conservatoire, à sa première carrière pédagogique, à ses mariages, à ses œuvres classiques pianistiques (la Sonate op. 5 et les deux concertos) et à ses deux opéras. La deuxième partie porte sur la période de 1831 à 1845. Nous parlons des lauréats sortis de sa classe qui se multiplient à l’époque, de sa méthode Encyclopédie du pianiste compositeur qui favorise le genre des études, ainsi que des soirées musicales qu’il organise dans son appartement du Square d’Orléans. La troisième partie étudie la période post-Cherubini, de 1842 à 1853. Nous y abordons sa contribution à l’organisation de l’Association des artistes musiciens, ses deux messes, ses dernières années comme professeur au Conservatoire, ainsi que l’époque postérieure à sa retraite en 1848. Le second volume d’annexes complète cette étude en présentant un arbre généalogique, les portraits et les états civils des Zimmerman, ses lettres et d’autres documents.

  • Titre traduit

    Pierre-Joseph-Guillaume Zimmerman (1785-1853) : the Man, the Teacher, the Musicien


  • Résumé

    Born as the eldest son of a piano manufacturer, Pierre Joseph Guillaume Zimmerman (1785-1853) was one of the piano promoters in the first half of the nineteenth century, this can clearly be seen from his activities as a piano virtuoso, educator, composer and socialite. His unique role consisted of his dual occupation as a successor to Cherubini in academic composition, and also his role as a passionate supporter of the modernization of the piano. This thesis is a monographic study of Zimmermann, and explores the multiple aspects of the activities in which the musician became famous for in different periods of his life. In the first part, I discuss his origins and his life before 1831. I discuss his studies at the Conservatoire, his first pedagogical contributions, his marriages, his classical piano works (Sonata op.5 and two concertos) and two operas. The second part covers the period from 1831 to 1842. I consider the increase in the number of students from his class who became winners of the annual piano competition, his method Encyclopédie du pianiste compositeur – which favours the études as a genre – and the salon concerts that he organized at his apartment in the Square d’Orléans. The third and final part relates to the post-Cherubini period from 1842 to 1853 in which I focus on his contribution to the organization of the Association des artistes musiciens, his two masses, his last years as a professor of Conservatoire, and the life after his retirement in 1848. The information provided in the second volume of annexes also highly complement this study by presenting a family tree, his portraits, civil registers of the Zimmermans, his letters and the other documents.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.