Work, play and ride the storms : an ethnography of sustained innovation

par Jinia Mukerjee Nath

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Nathalie Richebé et de Anca Metiu.

Le président du jury était Pierre-Xavier Meschi.

Le jury était composé de Pierre-Xavier Meschi, Sarah Harvey, Isabelle Bouty, Ludovic Dibiaggio.

Les rapporteurs étaient Sarah Harvey, Isabelle Bouty.


  • Résumé

    Cette thèse est composée de trois essais empiriques issus d’une enquête ethnographique conduite dans une entreprise innovante en Inde, et étudie les processus permettant l'innovation durable. Cette recherche aborde le rôle du jeu dans les processus de travail innovant, ainsi que le rôle de l'identité organisationnelle comme une réponse de l'organisation aux menaces extérieures. Cette thèse montre comment le jeu se déroule dans les organisations, sa nature et son rôle dans les processus de travail créatifs. Les résultats indiquent que le jeu a plusieurs effets sur les tâches et les relations qui affectent les processus collectifs de travail créatif qui soutiennent l'innovation durable. Je montre aussi les transitions entre le travail intense et jeu intense et expose un modèle incluant des conditions initiales, des mécanismes et des signaux qui facilitent les transitions. Ce faisant, cette thèse construit les bases d'une théorie du travail et du jeu. Cette recherche décrit un nouveau genre de jeu dans les organisations, différent de ceux observés et étudiés précédemment. Elle contribue aux théories du jeu et au travail créatif dans l'organisation. Prenant en compte le fait que l'innovation durable dépend aussi de la capacité de l'organisation à faire face aux menaces extérieures, cette recherche montre également comment l'identité organisationnelle joue un rôle crucial dans l'élaboration des méthodes de travail pour faire face aux menaces extérieures. Ainsi, cette étude contribue à la littérature sur la formation de l'identité organisationnelle, et son rôle dans les pratiques organisationnelles, la survie et l'innovation durable


  • Résumé

    This dissertation consists of three empirical essays based on ethnographic fieldwork conducted in an innovation-based firm in India, and investigates the processes enabling sustained innovation. More specifically, it addresses the role of play in innovative work and its processes, as well as the role of organizational identity in organization’s response to external threats. I show how playfulness unfolds in work organizations, its nature, and its role in the creative work processes. Results indicate that play has several task and relationship related effects on group creative work processes on which sustained innovation rests. It also show how people transition between intense work and intense play – and explicate a model of initial conditions, mechanisms and cues for such transitions. By doing so, this study starts to lay the grounds for a theory of work and play, and provides an answer to how innovative work gets accomplished amidst playfulness in organizations. This study describes a new kind of play in work organizations, different to those observed and investigated in previous organizational studies and contributes to theories of play and creative work in organization. Mindful of the fact that sustaining innovation also depends on organization’s ability to cope with external threats, this study also shows how organizational identity play a crucial role in shaping its work practices for responding to external threats, and how threat can even lead to the formation of an organization’s initial identity. Thus, this study also contributes to the literature on organizational identity, and its role in organizational practices, survival, growth and sustained innovation


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Work, play and ride the storms : an ethnography of sustained innovation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Work, play and ride the storms : an ethnography of sustained innovation
  • Détails : 1 vol. (xii-240 p.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • Annexes : Bibliogr. p. 218-240
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.