Étude historique et étymologique de la terminologie linguistique française

par Laure Budzinski

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Eva Buchi et de Yan Greub.

Le président du jury était Anne-Marie Chabrolle-Cerretini.

Le jury était composé de André Thibault.

Les rapporteurs étaient Bernard Colombat, Gilles Siouffi.


  • Résumé

    Une recherche consacrée à l'étymologie et à l'histoire de la terminologie linguistique permettra un gain important en connaissances historico-étymologiques. Ce gain dans la description de termes scientifiques particuliers a des répercussions plus générales : une meilleure connaissance des processus de formation du vocabulaire de la linguistique, et des indications sur les conséquences pour la sous-discipline étymologique elle-même d'un progrès massif dans la description d'une part significative du lexique (les internationalismes savants). La thèse contribue aussi à un progrès méthodologique dans un secteur faible de la science étymologique, progrès d'autant plus significatif que celui-ci est crucial pour notre connaissance du fonctionnement actuel de la création lexicale en français. Cette thèse présente la particularité de se situer sur plusieurs axes de travail, couvrant la lexicologie (et la lexicographie, car elle contient une partie consacrée à des articles lexicographiques), la terminologie (le sujet de ces articles étant les termes de la linguistique) et l’étymologie. En outre, la part philologique de ce travail est importante, car l’analyse des débuts de l’existence des termes étudiés nous a amenée à analyser des textes de diverses natures et de périodes différentes. Nous exploitons ensuite les nouvelles données offertes par nos articles lexicographiques dans le but de porter un regard synthétique sur la constitution de la terminologie linguistique française.

  • Titre traduit

    Historical and etymological study of the French linguistics terminology


  • Résumé

    A research on the etymology and history of linguistics terminology will provide an important gain in historical and etymological knowledge. This gain concerning the description of particular scientific terms has broader implications: improved knowledge on the coining process of the linguistics vocabulary, as well as indications about the possible consequences that a massive progress of the description of an important portion of the internationalisms could have on the etymological sub-discipline itself. This thesis also contributes to a methodological progress in a weak area of the etymological science, a progress all the more significant as it is crucial to our understanding of the current functioning of lexical creation in French. An outstanding characteristic of this thesis is that it lays at the intersection of several fields, covering lexicology (and lexicography, since it encompasses a section devoted to lexicographical entries), terminology (since the subject of these articles is linguistic terms) and etymology. Furthermore, the philological aspect of this research is important because the work on the beginning of the existence of terms led us to analyze various types of texts belonging to different periods. We then exploit the new data offered by the lexicographical entries in order to provide a synthetic view of the constitution of the French linguistics terminology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.