L'émergence de technopôles dans les pays du Maghreb, entre stratégies des entreprises et attractivités des territoires

par Lamia Sahi

Thèse de doctorat en Géographie et Aménagement de l'espace

Sous la direction de Zeineddine Khelfaoui.


  • Résumé

    Le succès et le développement fulgurant des systèmes productifs locaux, entre autres, les technopôles et plus récemment les pôles de compétitivité et les clusters à travers le monde ont donné naissance depuis peu à l’éclosion de ces systèmes dans les pays du Maghreb, notamment en Algérie, empruntant ainsi la voie ouverte par les pays développés. Le gouvernement algérien à travers l’optique de soutenir une dynamique de croissance, de répondre aux besoins d’emplois des diplômés et au manque d’innovation et de compétitivité dans les PME algériennes, a vu en la création de ces technopôles, non seulement, une réponse possible pour faire face à ces nouveaux défis, mais aussi un moyen pour construire une stratégie de transition vers l’économie de marché. Á l’issue de cette thèse et à travers l’investigation réalisée auprès d’un certain nombre entreprises, situées dans les régions les plus dynamiques en Algérie et exerçants dans les secteurs les plus promoteurs, il ressort que la situation de ces entreprises, les contraintes rencontrées dans les différents domaines liés à leurs activités font qu’elles sont favorables à la mise en place de ces technopoles, néanmoins ces entreprises jugent que la réussite de cette dynamique entrepreneuriale dans le pays est tributaire d’une démarche participative, impliquant l’ensemble des acteurs concernés. De ce fait, des recommandations, synthétisées, entre autres, sous forme de cadre logique, ont été émises. Elles concernent les mesures à prendre, d’une part, pour créer un climat favorable au développement de la compétitivité dans ces entreprises et d’autre part, pour aider la mise en place des futurs technopôles.

  • Titre traduit

    Non communiqué


  • Résumé

    The success and considerable development of the local productive systems, among other things, the science parks, and more recently the clusters and poles of competitiveness worldwide, gave birth lately to the hatching of these systems in the Maghreb countries, including Algeria, thereby borrowing the path opened by the developed countries. In order to support growth dynamics, to meet the employment needs of graduate individuals and to compensate the lack of innovation and competitiveness in the Algerian SMEs, the Algerian government saw in the creation of these science parks not only a possible answer to face these new challenges, but also a way to build a strategy of transition towards the market economy.At the end of this thesis and through the investigation realized with a number of companies, located in the most dynamic regions in Algeria and exercising in the most developed sectors, it appears that the situation of these companies and the constraints met in the various fields related to their activities make them in favor of the development of these science parks. Nevertheless, these companies believe that the success of the entrepreneurial dynamics in the country depends on a participatory approach, involving all the relevant stakeholders. Therefore, recommendations were issued, synthesized notably as a logical framework. They concern the measures to be taken, on the one hand, to create a climate propitious to the development of competitiveness in these companies, and on the other hand, to help the implementation of the future science parks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.