Les transitions paysagères sur l'Autoroute du Soleil entre Beaune et Marseille

par Vincent Marchal

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Husson.

Soutenue le 23-11-2013

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Centre d'Étude et de Recherche sur les Paysages (Nancy) (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Deshaies.

Le jury était composé de Pierre Zembri.

Les rapporteurs étaient Laurent Chapelon.


  • Résumé

    Pour un grand nombre de voyageurs français ou étrangers, l'Autoroute du Soleil évoque l'imaginaire du départ en vacances ou des retours vers les latitudes septentrionales. Mais elle est aussi l'occasion d'une expérience géographique originale, où la sensation du Midi approchant campe un horizon d'attente puissant. En sens inverse, le sentiment de laisser peu à peu derrière soi le monde méditerranéen finit par s'imposer. Voyageurs, cartes et récits qui décrivent l'axe Saône-Rhône esquissent une zone de contacts complexes entre la France du nord et celle du sud. A la fois banale (itinéraire connu, répété au fil des années pour certains) et exceptionnelle (au-delà des trajets quotidiens), l'Autoroute du Soleil suscite une expérience paradoxale : encore souvent décriée comme ennemie du pittoresque et des visions intimes des territoires, l'autoroute demeure pour des milliers de familles le seul mode d'approche de la rencontre entre le nord et le Midi de la France. Passée la sensation de monotonie si partagée, les usagers se mettent pourtant à décrire des paysages, des vues évocatrices d'ambiances nouvelles... Preuve que l'autoroute du Soleil est source de représentations géographiques. La vision du paysage, du territoire semble varier selon le bagage culturel, la provenance : à partir d'où l'automobiliste sent-il l'approche du Midi sur cette autoroute, à quel moment a t-il la sensation qu'il est derrière lui ? L'identification des seuils ressentis par les voyageurs est ensuite expliquée en entrant dans le paysage de l'autoroute, comparé à une pièce de théâtre (B.Boutefeu, 2007), avec ses « décors » déclinés comme des variations sur les mêmes motifs, mais aussi ses « scènes » rapprochées où les marques du changement doivent cohabiter avec d'autres initiatives.

  • Titre traduit

    Landscape transitions on the highway of the sun between Beaune and Marseille


  • Résumé

    Highway of the Sun means for many french or foreigner travelers the imagination of holiday's departure or return to northern latitude. But she means although an original experiment, as the sensation of approaching the South could be considered as a most important expectation. In opposite direction, the impression to leave the South behind tends to become an obvious fact. Travelers, maps and travel stories often describe Saône-Rhône corridor as countries of transition between the north and the south. Highway of the sun is at the time commonplace (the journey is familiar and repeated since many years for some travelers) and unusual (different from daily routes). Consequently the experiment of this highway is paradoxical: still considered at many times as opposite to beauty spots, highway of the Sun remains for many families the own way to notice the gathering between the north and the South. After the widespread opinion of dullness, travelers themselves easily describe landscapes and signs of a new atmosphere. All these facts show how the highway generates geographical representations. The approach of landscapes and territories tends to vary, according to culture, real-life experience and origin. From which place the automobilist perceives he enter the south on this highway? Conversely, where does he considerer he leaved the South? The lines of transition noticed by travelers will be explained by entering the highway?s landscape, which is compared to a play (B.Boutefeu, 2007) with sets, frontal scenes where signs of transition must come to terms with other actions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.