Accumulation d'émotions et modifications de la sensibilité émotionnelle et des fonctions cognitives chez les ovins

par Alexandra Destrez

Thèse de doctorat en Ethologie Cognitive

Sous la direction de Alain Boissy.

Le président du jury était Patrick Chambres.

Le jury était composé de Robert Dantzer, Sophie Lumineau, Hans Erhard, Véronique Deiss, Anne-Marie De Passillé.

Les rapporteurs étaient Robert Dantzer, Sophie Lumineau.


  • Résumé

    La question du bien-être de l’animal ne se pose que si on lui reconnaît le statut d’être sensible, capable de ressentir des émotions. Les émotions dépendent de processus cognitifs qu’entreprend l’animal pour évaluer son environnement. Pour comprendre le passage des émotions à un état de bien-être, nous avons étudié si ces processus cognitifs peuvent être biaisés par les émotions, lesquelles en retour seraient modulées durablement. Un modèle de stress chronique a été développé sur ovins : des agnelles sont exposées de manière répétée à des évènements aversifs, imprévisibles et incontrôlables. L’altération des systèmes neuroendocriniens et la potentialisation de la réactivité émotionnelle confirment que les agnelles ont développé un stress. Ensuite, l’effet de ce stress chronique sur les processus d’évaluation a été exploré : les agnelles stressées montrent une évaluation négative et des déficits d’apprentissage. Enfin, nous avons cherché à savoir si l’induction répétée d’émotions positives chez des agnelles stressées peut contrecarrer les biais d’évaluation négative induits par le stress. Elles évaluent de manière plus positive les événements ambigus que les agnelles uniquement stressées. L’accumulation d’émotions négatives peut conduire l’animal à développer une perception pessimiste de son environnement et une anhédonie, qui contribuent à auto-entretenir l’état de stress. La réduction d’anhédonie après induction répétée d’émotions positives montre que des stratégies cognitivo-comportementales sont envisageables pour corriger un stress. Bien qu’analytiques, ces travaux contribuent à la conception de pratiques d’élevage innovantes améliorant la qualité de vie des animaux.

  • Titre traduit

    Accumulation of emotions and modification of emotional reactivity and cognitive functions in sheep


  • Résumé

    The term ‘animal welfare’ embraces both physical and mental well-being of animals. The consideration of mental well-being of animals results from the acceptance that they are sentient beings that feel emotions. Emotions depend on cognitive abilities used by animals to evaluate its environment. To understand the progression from emotions to welfare state, we investigated whether these cognitive abilities could be biased by emotions which would be in turn modified in a lasting fashion. A model of chronic stress was developed in sheep : female lambs were repeatedly exposed to unpredictable and uncontrollable aversive events. The alteration of neuroendocrine systems and the increase of emotional reactivity showed that lambs underwent a chronic stress experience. Then, we investigated the impact of chronic stress on cognitive abilities : chronic stressed lambs showed negative evaluation and learning deficits. Finally, we investigated if a repeated exposure to positive emotions could alleviate negative cognitive biases in chronically stressed lambs. These animals showed a more positive evaluation of ambiguous events than lambs which had only been chronically stressed. Accumulation of negative emotions could lead the animal to develop a pessimistic-like perception of environment and anhedonia thus reinforcing and maintaining the state of stress. A decrease in anhedonia after repeated exposure to positive emotions in stressed animals showed that cognitive-behavioral strategies are possible to alleviate negative effects of stress. This work will contribute to develop innovating rearing practices which improve animal welfare.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.