Le Roi Roger de Karol Szymanowski - chef-d’œuvre de diversité unifiée

par Anetta Floirat (Janiaczyk)

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Nicolas Meeùs.

Soutenue le 03-12-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Patrimoines et Langages Musicaux (Paris) (laboratoire) .

Le jury était composé de Nicolas Meeùs, Jim Samson, Daniel Durney, Danièle Pistone.


  • Résumé

    Le Roi Roger, chef-d’oeuvre du compositeur polonais Karol Szymanowski (1882-1937), constitue une œuvre-clé pour le développement de son auteur. Situé dans la Sicile médiévale, théâtre de la confrontation de nombreuses civilisations (notamment grecque, byzantine, arabe et normande), l’opéra se veut mosaïque de cultures (interculturalité) et des sources artistiquement variées (pluridisciplinarité). Allant des Bacchantes d’Euripide jusqu’à la philosophie nietzschéenne et de la musique folklorique des Tatras au drame wagnérien, ce kaléidoscope de sources est articulé par quelques idées fondamentales. L’étude proposée considère l’opéra, selon les termes mêmes du compositeur, dans l’opposition binaire, entre d’« immenses contrastes et richesses » et de « mondes […] unis » par le biais de procédés d’intégration devant faire accéder cette mosaïque au statut d’Œuvre. La présente étude est une série d’éclairages, seul moyen de considérer l’opéra si complexe en entier. Confrontant les projets et le résultat, elle s’organise au rythme des oppositions, approchant différents domaines dans leur épaisseur (étude des sources variées) et leur rôle dans l’œuvre achevée.

  • Titre traduit

    Karol Szymanowski’s King Roger – masterpiece of unified diversity


  • Résumé

    King Roger, a masterpiece of the Polish composer Karol Szymanowski (1882-1937) is a key-work to the development of his author. Taking place in the medieval Sicily, setting for the confrontation of many civilisations (in particular Greek, Byzantine, Arabic and Norman), the opera presents itself as a mosaic of cultures (interculturality) and of varied artistic sources (pluridisciplinarity). Extending from the Bacchae of Euripides to nietzschean philosophy and from the music of the Tatra Mountains to the wagnerian drama, this kaleidoscope of sources is articulated by a few fundamental ideas. The present study considers the opera, according to the words of the composer himself, in the binary opposition between « great contrasts and riches » and the « united worlds » by means of particular methods of integration which rise this mosaic to the status of a Work of Art.The present study gives a series of insights into the opera, the only way of considering a work of such complexity in its entirety. Confronting the projects and the result, it is organized by the rhythm of the oppositions in presence, approaching different arts by their multiple layers (through the study of varied sources) and their part in the final work.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.