Enseignement/apprentissage des langues étrangères dans le système éducatif tchadien : Quelle politique linguistique pour le Tchad ?

par Abiathar Sanodji Yonbel

Thèse de doctorat en Didactique des langues, cultures et civilisations nationales et etrangeres

Sous la direction de Dan Savatovsky.

Le président du jury était Jean-Paul Narcy-Combes.

Le jury était composé de Dan Savatovsky, Jean-Paul Narcy-Combes, Dário Fred Pagel, Valérie Spaëth.


  • Résumé

    Tous les pays du monde s’accordent sur le principe selon lequel l’éducation est un domaine prioritaire qui contribue à la construction ou la reconstruction du développement social, culturel, économique et politique d’un pays donné. Chaque pays en privilégiant le secteur éducatif, met au point une vision, une action éducative émergeant des réalités de la société et de la culture en contexte, en vue de rendre cohérent le système éducatif et développement. Raison pour laquelle Cheymol pense que "Le développement passe par l’éducation et l’éducation passe par l’aménagement", (Cheymol, 2004), tel est le but recherché par cette présente thèse. L’éducation reste, quel que soit le contexte, le seul secteur fournisseur de futurs cadres compétents nécessaires à l’évolution d’un pays. Certains pays du Nord qui ont compris cette importance, lui ont accordée et assignée des objectifs et des finalités précis pour son bon fonctionnement. Ils ont certes rencontré des problèmes structurels, méthodologiques, logistiques, etc. dans leurs contextes respectifs. Mais ils ont fourni de gros efforts dans l’amélioration de leur contexte éducatif pour le rendre meilleur. Contrairement à ceux du Sud qui traînent le pas encore en ce domaine par l’absence d’une politique linguistique et éducative, répondant aux besoins et aux aspirations de leurs peuples. Ces pays ont hérité de force ou gré le modèle éducatif occidental et l’ont adopté sans réflexion didactique au préalable. Cette situation fut reconnue par les Etats Généraux de l‘enseignement du français, en ce qui concerne le cas de la plupart des pays francophones au Sud du Sahara, parmi lesquels, le Tchad, héritier du modèle français y figure en mauvaise posture et fait présentement l’objet de notre travail de recherche. Ce système éducatif français tout en imprégnant sa marque éducative et culturelle au Tchad, lui a légué son histoire et sa langue. Cette thèse s’est préoccupée du système éducatif tchadien actuel, en le constituant comme l’un de ses objets principaux et fondamentaux de sa réflexion. L’une des finalités de cette thèse consiste à montrer la crise dans laquelle ce système éducatif se trouve plongée, en raison de son inadaptabilité au contexte tchadien, du manque de politique linguistique et éducative bâtie sur les dimensions intrinsèques au peuple tchadien. La politique tchadienne de l’enseignement "bilingue" français /arabe prônée par l’instance officielle a montré ses limites, c’est pourquoi cette thèse suggère un enseignement bilingue consistant à enseigner simultanément les langues partenaires (langue maternelle/étrangère) dans la perspective d’une politique d’éducation au plurilinguisme, au choix conscient et social de l’enseignement des langues maternelles et étrangères, susceptibles de faciliter la transmission des savoirs et des savoir faire pertinents contextuels, répondant d’une part aux besoins langagiers individuels, collectifs et professionnels de tout citoyen tchadien et d’autre part à l’amorce d’un réel développement économique. Cet enseignement linguistique s’opérera au regard de la perspicacité et de l’efficacité du Cadre européen commun de référence pour les langues, mise en œuvre dans le cadre d’enseignement/apprentissage des langues étrangères, cet outil est une avancée notoire susceptible d’aider à la réforme méthodologique de l’enseignement/apprentissage des langues dans certains contextes éducatifs en Afrique, en particulier dans le contexte tchadien. Cette proposition implique de la part de l’instance officielle une nouvelle politique linguistique et éducative au regard du système éducatif actuel qui se paralyse, qui s’agonise à travers les crises structurelles et logistiques qu’il a développées au cours de son histoire coloniale à l’indépendance, entravant son évolution politique et économique actuelle.

  • Titre traduit

    Teaching and learning of modern and foreign languages in the Chadian educatiobnal system : What linguistic policy for Chad ?


  • Résumé

    This thesis is about of the actual Chadian educational system. One of its objectives is to show the crisis in which Chad is because of the defiency in the linguistic and educational policy. This theses suggests a bilingual education , consisting in a educational policy striving for multilinguilism, likely to make easier for relevant knowledge to be passed on. This linguistic and didactical work leans on The Common European Framework of Reference for Languages in the Chadian situation that is nowadays "on a drip".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.