Étude des stratégies linguistiques de locuteurs de français L1 et d'apprenants étrangers lors de la prise de notes en français : perspectives en didactique des langues

par Etezadi Ghovanlou Farhad

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Georges Daniel Véronique.

Le président du jury était Claude Springer.

Le jury était composé de Georges Daniel Véronique, Claude Springer, Patrice Brasseur, Marinette Matthey.

Les rapporteurs étaient Patrice Brasseur, Marinette Matthey.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’étudier les différents types de traitement utilisés par des locuteurs de français L1 et des apprenants étrangers de français lors de la prise de notes dans cette langue, à partir du discours oral magistral. Ce travail qui s’inscrit dans une perspective psycholinguistique vise à analyser la conformité et la fidélité sémantique et formelle des textes-cibles (les productions) par rapport au texte-source (le discours émis). Le cadre théorique de la thèse analyse différentes approches et taxinomies relatives aux stratégies communicatives en langue étrangère, notamment celle de Kellerman, dans le but de dégager une typologie des stratégies de traitement à étudier dans les données empiriques relevées. Afin d’étudier l’efficacité des prises de notes des participants à l’enquête observés, nous avons conçu une grille d’analyse intitulée une « grille de matrices » permettant d’analyser d’une part, le discours professoral (par la méthode de l’analyse discursive de Van Dijk) et d’identifier et de quantifier différents procédés audiographiques déployés par les noteurs observés. A l’issue d’analyses portant sur la forme et le fond des textes recueillis, nous avons dégagé des résultats détaillés relatifs à l’efficacité de la prise de notes des participants observés. Au terme des analyses, des propositions didactiques en matière de prise de notes en langue maternelle et étrangère sont formulées.


  • Résumé

    This thesis intends to study different types of treatments used by speakers of French L1 and foreign learners of French for note-taking during an oral lecture in that language. From a psycholinguistic perspective, this assignment aims to analyze compliance and definite semantic fidelity of targets-texts (productions) in comparison with the source-text (the issued speech). The theoretical context of the thesis analyzes different approaches and taxonomies relating to conversational strategies in a foreign language notably that of Kellerman, with the intention of identifying a typology of treatment strategies to be studied in gathered empirical data. To study the effectiveness of the participants’ note-taking, we conceived an analysis grid called “matrix grid” allowing to analyze, on one hand, professorial speech (through the method of the discursive analysis of Van Dijk) and on the other hand, to identify and quantify different audiographique techniques used by examined note takers. After analyzing the form and semantic content of the gathered texts, we formulated detailed results relating to the effectiveness of the examined participants’ note-taking. As a consequence of these analyses, didactic proposals in note-taking in a native or foreign language were formulated.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.