Impact de la congruence ou de la divergence sémantique marque/contes de fées sur l'image de marque

par Xavier Menaud

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patrick Hetzel.

Soutenue en 2010

à Paris 2 .


  • Résumé

    Le marketing utilise régulièrement les contes de fées. Que ces rapprochements prennent la forme d’une publicité, d’un produit ou de référentiels au travers du packaging, le conte n’a cessé de recouvrir des formes différentes. Pourtant, ce genre littéraire dispose de particularismes forts et d’une adaptation culturelle très marquée. Dès lors, le questionnement d’une telle association mérite d’être posé. L’objectif de cette recherche doctorale est d’explorer l’impact de la congruence ou de la divergence sémantique des concepts de marque et de contes de fées sur l’image de marque dans différents contextes culturels. Pour obtenir des réponses, des sujets francophones et anglophones ont été rencontrés dans le cadre d’entretiens semi-directifs. Les principaux résultats obtenus rendent compte de l’existence de terreaux sémantiques propres aux deux concepts, n’ayant pas d’incidence sur l’image de marque. Par ailleurs, la confrontation des sujets francophones et anglophones souligne que l’homogénéisation des contes de fées au niveau international permettrait de conserver une campagne de communication d’un pays à un autre.

  • Titre traduit

    ˜The œimpact of the semantic congruence or difference brand names/fairy tales on brand image


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (449 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 376-389

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2010-37
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.