La parenté hagiographique : d'après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la Légende dorée (c. 1260-1490)

par Chloé Maillet

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean-Claude Schmitt.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Pour tenter de définir une parenté hagiographique médiévale, paradoxale puisque cette littérature vise à minimiser l'importance des liens de parenté au profil des liens spirituels, l'enjeu de cette thèse repose sur l'établissement d'une triangulation entre parenté, hagiographie et images. Il y est question de la manière dont le parcours vers la sainteté fait se jouer en creux en fonction du type de support, du contexte historique, du genre du saint la géographie des liens de parenté médiévaux, biologiques, quotidiens ou fictifs, et comment une forme de parenté fictive peut s'établir entre saints et fidèles dans les images de dévotion. Les sources envisagées sont les œuvres de Jacques de Voragine (+1298) et 36 manuscrits enluminés recensés de la Légende dorée, diffusés en latin et en langues vernaculaires, de la fin du XIIIe siècle à la fin du XVe siècle. La thèse envisage dans un premier temps les textes, posant de manière parfois contradictoire un idéal de renoncement et de transfert de la parenté charnelle vers la parenté spirituelle, tout en donnant à travers les exempla des modèles de parenté quotidiens. L'étude des manuscrits révèle que la dialectique de substitution de parenté subit des inflexions en fonction du contexte de production et de réception, dont le premier tournant tient à la laïcisation des manuscrits par les traductions vernaculaires, s'accompagnant d'un relatif apaisement des images du renoncement au profit des liens adelphiques et de la dévotion (vers 1350), elle deuxième, accompagné d'une évolution stylistique (vers 1430), valorise les larges parentés hiérarchisées au sein desquelles parenté chamelle et spirituelle s'articulent l'une à autre.

  • Titre traduit

    Hagiographic kinship : Jacobus de Voragine and the illuminated manuscripts ofthe Golden Legend (c. 1260-1490)


  • Résumé

    Ln an attempt to define hagiographic kinship in the Middle Ages a paradoxical notion since hagiography aims at minimizing the importance of the bonds of kinship in order to replace them with spiritual bonds -this thesis seeks to establish a three-cornered relationship between kinship, hagiography and images. It deals with how the path 10 sanctity (depending on the medium, the historical context and the gender of the saint) bears the imprint of the geography of medieval kinship, he it biological, every day, or fictional, and how a kind of fictional kinship can he formed between the saints and the faithful in the images of devotion. The sources taken into account are the works of Jacobus de Voragine (+1298) and 36 inventoried illuminated manuscripts of the Golden Legend that circulated in Latin and in vernacular tongues from the XIIIth century to the end of the XVIth century. Firstly, the thesis considers the texts, which present in a sometimes contradictory way an ideal of renunciation, a transfer from carnaI kinship to spiritual kinship, while proposing through exempta models of kinship belonging to everyday life. The study of the manuscripts reveals a shift in the dialectics of substitution, depending on the production and reception context. The first turning point is the laicization of the manuscripts, due 10 their translation into vernacular tongues, a phenomenon that comes with a comparative softening of the images of renunciation, replaced by adelphic bonds and devotion (c. 1350). The second turning point, which comes with an evolution in the style of the images (c. 14'30), emphasizes large, hierarchized kinships, in the midst of which carnal and spiritual kinship are articulated one with another

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Brepols à Turnhout

La parenté hagiographique, XIIIe-XVe siècle : d'après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la "Légende dorée", c. 1260-1490


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (277, 65, 142 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 263-276. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-66

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Brepols à Turnhout

Informations

  • Sous le titre : La parenté hagiographique, XIIIe-XVe siècle : d'après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la "Légende dorée", c. 1260-1490
  • Dans la collection : Histoires de famille , 15
  • Détails : 1 vol. (408 p.)
  • Notes : Contient le catalogue des manuscrits enluminés de la "Légende dorée".
  • ISBN : 978-2-503-54467-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-238. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.