Le contrôle organisationnel et les systèmes d'information mobiles : une approche foucaldienne

par Aurélie Leclercq-Vandelannoitte (Leclercq)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Kalika et de Henri Isaac.

Soutenue en 2008

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Les dernières innovations dans le domaine des réseaux de communication et des outils de traitement de l’information ont conduit au développement de systèmes d’information (SI) mobiles. Bouleversant l’espace-temps traditionnel des organisations, ces SI mobiles sont susceptibles de faire émerger de nouvelles formes d'organisation et de travail. Un paradoxe émerge autour de ces SI, tour à tour considérés comme des vecteurs d’autonomie ou de contrôle. Il convient donc de questionner les formes traditionnelles d’organisation et de management, sous l’angle des relations hiérarchiques et de contrôle, suite à l’introduction des SI mobiles dans l’entreprise. Notre réflexion théorique, alimentée par les recherches sur le contrôle organisationnel et la littérature relative aux interactions entre les SI et l’organisation, propose un modèle conceptuel issu de la pensée de Michel FOUCAULT. Nous développons une recherche qualitative et abductive, s’inscrivant dans une perspective dialogique. L’analyse de quatre études de cas, fondées sur 73 entretiens semi-directifs et 6 journées d’observation, nous permet d’accommoder et d’enrichir notre modèle conceptuel. Nos résultats se situent sur trois plans. Nous mettons en évidence des interconnexions entre les discours organisationnels, les systèmes de contrôle, et les réactions individuelles lors du déploiement des SI mobiles. Nous élaborons ensuite un modèle politique du déploiement des SI, à partir de la pensée de Foucault. Enfin, nous construisons une généalogie des relations entre le contrôle, la surveillance, l’information et les SI

  • Titre traduit

    Organizational control and mobile information systems : a foucaldian approach


  • Résumé

    The last innovations in the field of communication networks and information technology have led to the development of mobile information systems (IS). Disrupting the organizational spatial and global borders, mobile IS may lead to new ways of organizing and working. A paradox characterizes mobile IS, as they may simultaneously be considered as means of autonomy and control. That is why we question traditional ways of organizing and management, as regards hierarchical and control relationships, following mobile IS introduction in firms. Our theoretical analysis, which draws on organization control research and IS-organization interaction literature, proposes a conceptual framework based on Michel FOUCAULT’s work. We develop a qualitative and abductive research, inscribed in a dialogical perspective. A four case studies analysis, based on 73 interviews and 6 days of observation, enables to adapt and to enrich our conceptual framework. Three kinds of results are identified. We put forward links between organizational discourses, systems of control and individual reactions during mobile IS implementation. We then realize a political model of IS deployment, based on Foucault’s framework. Last, we build a genealogy of relationships between control, surveillance, information and IS

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(592, 98 p.)
  • Annexes : bibliogr.551 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.