Dans le mouvement de l'art vidéo

par Estelle Artus

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Richard Conte.

Soutenue en 2004

à Paris 1 .


  • Résumé

    À travers l'analyse d'œuvres vidéo personnelles et celles d'artistes contemporains, cette thèse propose de considérer les implications de l'art vidéo dans les perceptions et les conceptions du temps, notamment du temps présent. Elle procède de l'étude d'œuvres créées à partir des années soixante jusqu'aux années deux mille. La première partie de cette thèse s'attache à suivre l'évolution de la technique vidéo et de ses modes opératoires. La seconde partie s'intéresse aux formes temporelles rencontrées dans les films d'art vidéo (temps suspendu, répétition, ralenti, etc. ). Les questions de la nouveauté, de l' histoire et de la mémoire nous permettent de mieux saisir les relations entre les oeuvres et le postmodernisme dans laquelle elles s'inscrivent. Enfin, nous examinons le problème de l'indétermination des pratiques vidéo et des confusions que celle-ci génère entre domaines d'activité, genres, et modes de présentation et de représentation.

  • Titre traduit

    In the movement of video art


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 453 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 438-448. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 04 : 84

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3229
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.