La réception japonaise du Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry

par François-Xavier Roland-Gosselin

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Julien Kilanga.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) , en partenariat avec CIRPALL (Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Patrimoines en Lettres et Langues), Equipe de recherche (equipe de recherche) depuis le 19-11-2012 .


  • Résumé

    Le présent travail de recherche a pour sujet la réception d’un texte littéraire – Le Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry – au sein d’un substrat culturel dont il n’est pas issu, le substrat culturel japonais. Il veut s’efforcer de comprendre ce qui, dans l’iconotextualité de l’œuvre, entre en résonance et luminescence avec la culture et la sensibilité japonaises et participe à la singularité de la réception qu’il lui réserve. Il s’intéresse tout entier à la relation intime qui se noue au moment de la rencontre entre l’œuvre et le sujet lecteur japonais ; à ce qui constitue ses affects, sa créativité aussi, à ce qui est à la source de ses émotions esthétiques et littéraires ; à sa lecture « comme expérience et comme événement ». Dans ce dévisagement mutuel qu’institue la rencontre et l’appropriation d’un texte venu d’une autre tradition, il s’est agi de distinguer quelles sont les modalités de transposition sémantique et d’ajustement lexical de mots et notions venus d’ailleurs qui prévalent dans la mise en œuvre de sa lecture, de son interprétation, voire de sa reconfiguration. Quels sont les circuits évocatoires qu’ils réactivent, les émotions qu’ils suscitent, les images qu’ils font naître, les paysages qu’ils déploient ? Quels chants font-ils sourdre de leurs profondeurs ? A quels moments ? A quel degré d’intensité ? C’est au cœur de ce questionnement que se situe notre interrogation.

  • Titre traduit

    The Japanese reception of The Little Prince of Antoine de Saint Exupéry


  • Résumé

    The subject of this research work is the reception of a literary text – The Little Prince of Antoine de Saint Exupéry – within a cultural substrate from which it did not originate, the Japanese one It wants to try to understand what in the work resonates and glowes with the culture and sensitivity of the Japanese readership and participates in the singularity of the reception he reserves for it. It is therefore entirely interested in the intimate relationship that is forged at the time of the meeting between the text of the Little Prince and the Japanese reader subject. In what constitutes its affects, its creativity too, in what is at the source of its aesthetic and literary emotions, and its reading as “experience and event”. In this mutual staring which the encounter and appropriation of a text from another tradition institute, it will be a question of distinguishing between the methods of semantic transposition and lexical adjustment of words and concepts from elsewhere which will prevail in the implementation of its reading, interpretation or even its reconfiguration. What are the evocative circuits they reactivate, the emotions they evoke, the images they create, the landscapes they unfold? What songs do they make surge from their depths? In what moments or situations ? At what level of intensity ? It is at the heart of this questioning that we place our questioning.