Les lieux de mémoire dans l'œuvre de Marguerite Yourcenar

par Corinne Leblond

Projet de thèse en Langue et littérature française

Sous la direction de Evelyne Thoizet.

Thèses en préparation à l'Artois , dans le cadre de École doctorale en Sciences humaines et sociales , en partenariat avec Textes et Cultures (laboratoire) depuis le 03-01-2017 .


  • Résumé

    La thèse envisage un corpus de trois romans « L'œuvre au noir », « Anna Soror », Un homme obscur » suivi d' « Une belle matinée » . Ils sont en effet l'aboutissement, après multiples réécritures, du premier projet littéraire de Marguerite Yourcenar « Remous », vaste roman généalogique retraçant l'histoire des différentes strates de familles s'écoulant sur quatre siècles, aventure dont le constat de l'ambition démesurée a amené l'abandon au profit de « La mort conduit l'attelage » , recueil de trois nouvelles "D'après Dürer", "D'après Greco" et "D'après Rembrandt". L'hypothèse est que ces trois romans contiennent de manière figurée/transfigurée les souvenirs, traces, éléments biographiques, de mémoire tant individuelle que collective et d'intertextualité qui fondent le paysage intérieur, le mythe personnel ainsi que les valeurs que l'œuvre a vocation à sauver de l'oubli et à transmettre.

  • Titre traduit

    Les "lieux de mémoire" in Marguerite Yourcenar's work


  • Résumé

    The thesis envisages a corpus of three novels "L'Œuvre au Noir," "Anna Soror," Un homme obscur" followed by "Une Belle Matinée." They are indeed the culmination, after multiple rewrites, of Marguerite Yourcenar's first literary project "Remous", a vast genealogical novel tracing the history of the different strata of families spanning four centuries, an adventure including the the realization of the disproportionate ambition led to the abandonment in favor of "La mort conduit l'attelage " , a collection of three short stories "Daprès Dürer" and "D'après Gréco" and "D'après Rembrandt". The hypothesis is that these three novels contain in a figurative/transfigured way the memories, traces, biographical elements, of both individual and collective memory and intertextuality that underlie the interior landscape, the personal myth as well as values that the work aims to save from oblivion and to transmit.