Thèmes simples et complexes en *-l- en tokharien et en indo-aryen

par Véronique Kremmer

Projet de thèse en Grammaire comparée

Sous la direction de Georges-jean Pinault.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études , en partenariat avec Groupe de Recherches en Etudes Indiennes (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-10-2020 .


  • Résumé

    Le projet de thèse que je propose de mener au sein du projet HisTochText à l'EPHE consiste en une étude des formes nominales et adjectivales qui contiennent un suffixe en liquide */l/ en tokharien et en indo‑aryen. Sont concernés donc à la fois les formes athématiques en *‑l‑, les adjectifs en *‑ló‑, auxquels une grande place sera accordée, et les suffixes complexes y apparentés (*‑elo‑, *‑l(i)i̯o‑, etc.). Il s'agit d'établir les rapports de dérivation entre les différentes bases et suffixes et d'en présenter une étude morphologique, sémantique et philologique aussi complète possible, tout en prenant en compte la possibilité de contacts linguistiques entre les langues tokhariennes et indiennes. La thèse s'inscrit dans une recherche plus vaste sur la dérivation nominale dans les langues indo-européennes.

  • Titre traduit

    Tocharian and Indo-Aryan simple and complex nominal stems in *-l-


  • Résumé

    This thesis aims to investigate nominal and adjectival stems containing a liquid */l/ in the Tocharian and Indo-Aryan languages. This category consists of athematic stems in *-l-, adjectives in *-ló-, as well as complex suffixes which may be derived from the previously mentioned (e.g. *-elo-, *-l(i)i̯o-). The goal of this thesis will be to establish how different forms and / or suffixes were derived. It strives to present a complete morphological, semantic and philological study of these nominal stems in the respective languages, while accounting for traces of linguistic contact between them. The thesis aims to fill a gap within the broader study of nominal derivation in the Indo-European languages.