Trajectoires cévenolesEtude des dynamiques d'évolution des interactions socio écologiques au seindu haut bassin versant des Gardons du XIXème siècle à nos jours

par Fabienne Errero (Brancato)

Projet de thèse en Sciences de l'Eau

Sous la direction de Guillaume Junqua et de Patrick Lachassagne.

Thèses en préparation à l'IMT Mines Alès , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec HSM - Hydrosciences Montpellier (laboratoire) et de Eau, Ressources, Territoires (equipe de recherche) depuis le 01-10-2020 .


  • Résumé

    Les Cévennes gardoises sont caractérisées par un socle géologique à fortes teneurs en métaux (arsenic, plomb, antimoine et cadmium), ou ayant permis, localement, l'exploitation de gisements de charbon, à ciel ouvert et en souterrain. L'industrie minière a ainsi contribué à façonner, dès le début du XIXème siècle, le territoire cévenol, son environnement, sa population, ses paysages. La désindustrialisation et le développement des activités touristiques induisent aujourd'hui de profondes modifications territoriales. L'identité de ce territoire cévenol oscille aujourd'hui entre deux pôles difficilement conciliables : héritage de ce passé minier, d'une part, et patrimoine environnemental exceptionnel, d'autre part. Ce double ancrage est source d'incertitudes et de tensions. Il est nécessaire pour l'évolution future de ce territoire de caractériser l'ancrage historique de l'existant qui servira de base pour la proposition de scénarios d'évolution. Ce projet de thèse a ainsi pour objectif d'étudier les dynamiques d'évolution des interactions socioécologiques au sein du haut bassin versant des Gardons du XIXème siècle à nos jours.

  • Titre traduit

    Socioecological trajectories of Cévennes rivers: Study of the dynamics of socio-ecological interactions within the upper Gardons watershed from the 19th century to the present day


  • Résumé

    The 'Cévennes Gardoises' are characterized by a geological base with high levels of metals (arsenic, lead, antimony and cadmium), having allowed, locally, the exploitation of coal deposits. From the beginning of the 19th century, the mining industry contributed to shaping the Cévennes region, its environment, its people, and its landscapes. Deindustrialization and tourism's development are now inducing profound territorial changes. The identity of Cévennes oscillates between two poles that are difficult to reconcile: the heritage of this mining past, on the one hand, and the exceptional environmental heritage, on the other. This double identity is a source of uncertainty and tension. It is necessary for the future evolution of this territory to characterize the historical trajectory which will serve as a basis for the proposal of evolution scenarios. The objective of this thesis project is to study the dynamics of the evolution of socioecological interactions within the upper Gardons watershed from the 19th century to the present day.