Caractérisation et modélisation du comportement thermomécanique d'un CMC renforcé par des fibres courtes

par Yasmin Legerstee

Projet de thèse en Mécanique

Sous la direction de Éric Martin.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale des sciences physiques et de lu2019ingénieur , en partenariat avec Laboratoire des Composites ThermoStructuraux (laboratoire) depuis le 04-11-2019 .


  • Résumé

    Les composites à matrice céramique (CMC) possèdent des propriétés très intéressantes à haute température, si bien que l'on peut envisager leur emploi dans les moteurs d'avions civils. En effet, remplacer certaines pièces métalliques par une solution céramique permet d'augmenter la température dans le moteur, et ainsi améliorer son rendement. Les CMC sont généralement renforcés par une préforme textile tissée, mais ce type de renfort n'est pas adapté aux pièces de faibles dimensions ou de géométries complexes, d'où le développement de CMC renforcés par des fibres courtes. L'objectif de la thèse est de comprendre les relations entre microstructure et propriétés du matériau afin d'optimiser son comportement mécanique. On cherchera notamment, par la caractérisation et la modélisation, à évaluer l'influence des constituants et des paramètres procédés sur les caractéristiques mécaniques, et à mettre en évidence les principaux mécanismes d'endommagement sous sollicitation thermomécanique.

  • Titre traduit

    Characterization and modelling of the thermomechanical behavior of short-fiber reinforced CMC


  • Résumé

    Ceramic matrix composites (CMC) are known to show interesting properties under high temperatures, hence their application in civil aircrafts' engines. Indeed, replacing metallic components by CMC allow for higher engine operating temperatures, thus leading to higher engine efficiency. CMC are usually reinforced by woven textile preforms, which are not adapted to small or geometrically complex components, hence the development of short-fiber reinforced CMC. The aim of this PhD thesis is to understand relations between microstructure and material properties in order to optimize its mechanical behavior. The main aspects of this PhD thesis are the determination of the impact of constituents and processing parameters on the material's mechanical characteristics, and to highlight its main damage mechanisms under thermomechanical solicitation.