Les nouvelles routes de la soie et l'inquiétude d'un néo-impérialisme de la Chine: éléments de technologies politiques

par Hans gerold Moukagni moukagni

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Philippe Icard.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Droit, Gestion, Economie et Politique , en partenariat avec CREDESPO - Centre de REcherches et d'études en Droit Et Science POlitique (laboratoire) depuis le 25-10-2019 .


  • Résumé

    Depuis sa réémergence dans les années 2000, la Chine présente des capacités économiques dipomatiques et militaires dont ne dispose aucune autre puissance émergente depuis au moins la fin de la seconde confrontation mondiale. Des nombreux spécialistes considèrent même que la Chine a opéré le plus grand miracle économique jamais enremgitré depuis Sparte et Athènes, avec une croissance économique de plus de 11% entre 2000 et 2008. Avec l'adoption de la BRI en 2013 par le président Xi Jinping, nombre d'analystes estiment que la Chine veut renverser le statu quo, en changeant le système international qui constituerait un ordre prétendument fondé sur des règles (RBO). Forte de sa puissance économique en expansion et des capacités militaire insouĉonnées, la Chine devient la puissance majeure capable de poser des grandes difficultés aux puissances traditionelles occidentales. Il se dessine alors une lutte doxique entre une puissance émergente hétérodoxe voulant modifier les règles du droit international et des puissances traditionelles ortodoxes conservatrices.Le rôle de cette étude consiste à analyser comment la Chine se sert des fenêtres de possibilités constatées dans la faiblesse des puissances traditionelles pour renverser l'ordre fondé sur des règles.

  • Titre traduit

    The new silk roads and the anxiety of China's neo-imperialism : an element of political technology


  • Résumé

    Since its re-emergence in the 2000s, China has had a diplomatic and military economic capability that no other emerging power has had since at least the end of the second global confrontation. Many experts even consider that China has performed the greatest economic miracle ever soaked since Sparta and Athens, with economic growth of more than 11% between 2000 and 2008. With the adoption of the BRI in 2013 by President Xi Jinping, many analysts believe that China wants to reverse the status quo, changing the international system that would constitute a supposedly rules-based order (RBO). With its expanding economic power and unsuspecting military capabilities, China is becoming the major power capable of posing great difficulties to the traditional Western powers. A doxic struggle then emerges between an emerging heterodox power wanting to modify the rules of international law and traditional conservative Ortodox powers. The role of this study is to analyze how China is using the windows of opportunity seen in the weakness of traditional powers to overthrow the rules-based order.