Les forêts du Bassin du Congo dans les Bassin du Congo. Legitimites, Legalites, ecologie

par Elena Omoghe Obame

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Hélène Tourard.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Droit, Gestion, Economie et Politique , en partenariat avec CREDESPO - Centre de REcherches et d'études en Droit Et Science POlitique (laboratoire) depuis le 20-12-2018 .


  • Résumé

    Les forêts du Bassin du Congo réparties sur les 6 pays constituant la sous-région africaine d'Afrique centrale constituent un réservoir de ressources naturelles et assurent une double fonction tant du point de vue de la résilience des équilibres climatiques qu'en termes de revenus historiquement vitaux pour les populations de ces États à partir de l'exploitation du bois et des produits non ligneux. Dans le contexte d'une transition énergétique décidée au niveau des institutions internationales dans le cadre de la CCNUCC, la difficulté des États et des décideurs politiques et économiques réside dans l'objectif de concilier un développement durable nécessaire avec la préservation des écosystèmes et de leur rôle régulateur au niveau planétaire. Les COP ont donné lieu à des Accords sur la gestion des environnements qui se sont traduits peu à peu au niveau des États d'Afrique Centrale par des synergies et des programmes de réformes de l'économie cohérents dans l'ensemble, mais dont la mise en œuvre nécessite notamment la concrétisation des programmes de financements internationaux y dédiés.

  • Titre traduit

    Congo basin forests, Legitimacy, Legality, ecology.


  • Résumé

    The Congo Basin forests stretched over six central Africa countries are important supplier of natural resources. They play a key role in supplying both vital regional and worldwide ecological services and secure the livelihoods of millions of Central African citizens depending on wood and non-wood products from the same forests. The challenge for political and economic decision-makers in pursuing inclusive green growth as decided on the international level under the UNFCCC, lies on how to match economic change with smart measures and policy choices so that Congo Basin countries sustain and benefit from their extraordinary natural assets over the long term. The various conferences of the parties (COPs) resulted in agreements on environmental management, which eventually lead to synergies and programs of economic reforms in central Africa and were coherent overall, but whose implementation requires the concretization of dedicated international funding programs.