Méthodologie statistique en évaluation et prévention des risques psychosociaux et de leurs impacts comportementaux au travail

par Oumou Salama Daouda

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur spécialité Sécurité sanitaire

Sous la direction de Nacima Mounia Hocine et de Laura Temime.

Thèses en préparation à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur , en partenariat avec MESuRS - Laboratoire Modélisation, épidémiologie et surveillance des risques pour la sécurité sanitaire (laboratoire) et de Conservatoire national des arts et métiers (France) (établissement de préparation de la thèse) .


  • Résumé

    La prévention des Risques PsychoSociaux (RPS) est un enjeu majeur et grandissant de santé publique en raison du fardeau sanitaire et économique que représente ce phénomène. Lutter contre les RPS s'avère aujourd'hui être une nécessité absolue. L'objectif de ma thèse est de mieux comprendre les RPS, leurs déterminants et leurs impacts comportementaux, dans une perspective de prévention. Dans un premier temps, nous avons proposé une méthodologie statistique innovante permettant de hiérarchiser les facteurs de RPS méritant une priorité d'actions pour la prévention. Cette méthode a été appliquée aux données d'une enquête représentative de la population active française. Au total, 9 facteurs de RPS sont identifiés comme clés, nécessitant donc des actions prioritaires pour prévenir les RPS sur le lieu de travail. On retrouve dans le top 3, le manque de communication au travail, les problèmes de conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle, et le manque de soutien de part des collègues. Dans un deuxième temps, nous avons développé une approche multi-niveau dite micro-macro, permettant de prédire les impacts comportementaux des RPS. Dans cette partie, nous nous sommes focalisés sur le contexte hospitalier en particulier. En effet, après avoir exploré les déterminants du stress et de la fatigue chez le personnel paramédical, nous avons appliqué cette méthode micro-macro pour prédire le turnover de ce personnel en utilisant des facteurs au niveau individuel et organisationnel. Le soutien de la part de la hiérarchie et des collègues, l'ancienneté dans le métier, le nombre d'enfants, mais également l'impossibilité de prendre des pauses pour cause de surcharge au travail ou encore la taille du service sont apparus comme des prédicteurs significatifs du taux du turnover du personnel soignant. Nous avons également étudié le rôle médiateur joué par les RPS dans ce phénomène. Ces travaux de thèse peuvent servir de preuves scientifiques dans l'aide à la décision managériale. Les résultats de mes travaux peuvent aider les managers à mieux orienter leurs stratégies en prévention primaire des RPS.

  • Titre traduit

    Statistical methodology in the assessment and prevention of psychosocial risks and their behavioral impacts at work


  • Résumé

    The prevention of PsychoSocial Risks (PSR) is a major and growing public health issue because of the health and economic burden that this phenomenon represents. Fighting against PSR is now an absolute necessity. The objective of my thesis was to better understand PSR, their determinants and their behavioral impacts, from a prevention perspective. First, we proposed an innovative statistical methodology to prioritize the PSR factors that deserve a priority of actions for prevention. This method was applied to data from a survey representative of the French working population. We identified nine PSR factors that need priority actions to prevent mental disorders at workplace. Lack of communication, imbalance between private and personal responsibilities, lack of social support within the company were found to be the three most important key factors that decision makers should concentrate on to improve the mental health of employees. Second, we developed a multi-level approach, called micro-macro, to predict the behavioral impacts of PSR. In this part, we focused on the hospital context in particular. Indeed, after having explored the determinants of stress and fatigue among paramedical staff, we applied this micro-macro method to predict the turnover of this staff by using factors at the individual and organizational levels. Social support from colleagues and supervisors, long durations of experience in the profession, number of children, as well as the impossibility to skip a break due to workload and number of beds emerged as significant predictors of turnover of healthcare worker. We also studied the mediating role played by PSR in this phenomenon. Overall, work from this thesis can be used as scientific evidence to help managers make decisions. The findings of my work can help managers to better orient their strategies in primary prevention of PSR.