Les journalistes peints par eux-mêmes : portraits de journalistes dans la presse en France et en Belgique francophone des années 1830 à 1939.

par Alexia Vidalenche

Projet de thèse en LITTERATURES FRANCAISES, COMPAREES spécialité Littérature française

Sous la direction de Marie-Eve Therenty et de Florence Le cam.

Thèses en préparation à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Université libre de Bruxelles , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec RIRRA 21 - Représenter / Inventer la Réalité du Romantisme à l'Aube du XXIe siècle (laboratoire) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    La présente thèse vise à comprendre la composition, la structuration et les mutations du champ journalistique en France et en Belgique francophone telles qu'elles sont pensées et représentées par les journalistes eux-mêmes. Les portraits de journalistes (textuels et iconographiques, publiés dans la presse à diverses occasions : remise de décoration, parution d'un livre, décès, commémoration), sont des documents privilégiés pour étudier la formation et la reconnaissance d'identités journalistiques, et pour considérer les pratiques discursives et les sociabilités des journalistes. Cette étude est d'une part permise par la numérisation massive de la presse, et d'autre part réalisable à grande échelle grâce au développement d'outils numériques d'analyse des poétiques médiatiques et des acteurs du champ médiatique. Notre méthode de recherche est fondée sur les outils des humanités numériques : classification automatisée des formes journalistiques, reconnaissance des entités nommées et extraction de données structurées à partir du texte. Le portrait est envisagé comme une matière journalistique spécifique dans l'architecture de la page du périodique. Les interactions et les effets de contamination entre les rubriques sont évalués dans la perspective d'une poétique historique du support. L'objectif de la thèse est triple : considérer la figure du journaliste telle qu'elle est décrite et construite par les journalistes eux-mêmes (modalités lexicales de la désignation de la profession, constitution de figures médiatiques, prise en compte des trajectoires personnelles, répartition genrée des portraits) ; comprendre les enjeux de l'utilisation de ces portraits de journalistes par un collectif de professionnels en régime médiatique (structuration du champ journalistique en réseaux, représentations de postures auctoriales, négociation d'une déontologie journalistique, auto-promotion personnelle et collective, constitution d'un discours mémoriel) ; discerner les spécificités du genre du portrait comme genre journalistique et en cerner l'hybridité générique. C'est donc une histoire croisée de la constitution d'identités journalistiques, une comparaison transfrontalière des pratiques journalistiques et une poétique comparée de la forme du portrait de journaliste que nous envisageons à travers la presse française et belge francophone.

  • Titre traduit

    Les journalistes peints par eux-mêmes : portraits of journalists in the french and belgian press since 1830 to 1939.


  • Résumé

    The aim of this thesis is to understand the structure of the journalistic field and its transformations in France and in Belgium (French-speaking) as they are considered and depicted by the journalists themselves. Portraits of journalists (textual and iconographic, published in newspapers and reviews, for an award ceremony, the publication of a book, a death or a commemoration) are documents which enable to study the setting up and the recognition of journalistic identities, and to consider journalists' discursive practices and sociabilities. This research can be done by the massive digitisation of the press archives one the one hand, and by the development of digital tools applied to media poetics' analysis on the other. Our methodology is based on the tools of the digital humanities : optical layout recognition, topic modeling, text and data mining. Portrait is considered as a particular journalistic material in the architecture of the periodical's page. Interactions and cross-contaminations between sections are studied from the angle of an historical poetics' of material. This thesis has three primarily goals : to consider the journalist's figure as journalists describe and construct it; to understand what implies the use of these portraits by a professional group in the media system ; to establish generic features of portrait as journalistic's genre and to analyse its generic hybridity. Therefore we consider a history of the setting up of journalistic's identities, a cross-border comparison of journalistic's practices and a comparative poetics of journalist's portrait, through the french and belgian press.