Des femmes sur les docks. Pratiquer un espace de travail masculin, étude géographique comparée des ports du Havre et de Felixstowe

par Marie Lecuyer

Projet de thèse en Geographie et aménagement de l'espace

Sous la direction de Valérie Lavaud letilleul.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec ART-DEV - Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement (laboratoire) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    Le présent projet de recherche s'inscrit au croisement de trois courants de la géographie critique : la géographie sociale française, la géographie radicale et la géographie féministe. Il entend également apporter une contribution à la géographie des territoires productifs, en abordant l'inscription du travail et des pratiques professionnelles dans l'espace. Ce travail porte sur un groupe social spécifique, car minoritaire : les femmes dans les ports du Havre (France) et de Felixstowe (Royaume-Uni). Il s'intéresse aux femmes en tant que travailleuses, aux positions qu'elles occupent collectivement et individuellement, à leurs représentations et pratiques des territoires portuaires . Par l'étude de cette population féminine, il s'agit de réfléchir plus généralement aux rapports de genre dans un territoire productif dominé, numériquement et symboliquement, par les hommes.

  • Titre traduit

    Women on the docks. A geographical study of gender relationships in manly professional spaces, through a cross-comparison between the ports of Le Havre and Felixstowe


  • Résumé

    Coming soon.