Les mosquées christianisées de Castille (1200-1350). Art et transculturalité

par Luis Rueda galan

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Sabine Frommel et de Pedro Galera andreu.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres en cotutelle avec l'Université de Jaén , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études , en partenariat avec Histoire de l'art, des représentations et de l'administration dans l'Europe moderne et contemporaine (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 31-08-2017 .


  • Résumé

    La présence musulmane dans la Péninsule Ibérique, qui s'étend de 711 à 1492, a laissé une empreinte importante sur la culture artistique hispanique de l'époque moderne. Témoins de ce fait, une grande partie des cathédrales construites au centre et au sud de la Péninsule depuis la fin du Moyen Âge s'élèvent sur le site des anciennes mosquées, ayant utilisé leurs espaces mêmes directement comme églises, avec seulement quelques changements, pendant plus d'un siècle dans la plupart des cas. Dans le territoire de l'actuelle Andalousie, complètement christianisé au-delà du XVIe siècle, un ensemble de cathédrales selon le style Renaissance, qui a commencé à arriver d'Italie et du reste de l'Europe, sera construit dès le début de l'âge moderne. L'objectif principal de cette thèse est d'étudier les transformations de cet ensemble de bâtiments, de leur état originel comme des mosquées aux cathédrales qui sont aujourd'hui. D'autre part, faire un analyse comparative entre des differents espaces religieux et ses relations avec les liturgies, mettre en évidence les aspects symboliques des projets, ainsi que les transferts artistiques et culturels qu'ils se produisirent.

  • Titre traduit

    The Christianized Mosques of Castile (1200-1350). Art and Transculturality


  • Résumé

    The Islamic presence in the Iberian Peninsula, which extended from 711 to 1492, left an important mark on the Hispanic artistic culture. Witnesses of this fact, a large part of the cathedrals built in the center and south regions of the Peninsula during the late Middle Ages and the modern era rise on the very site of ancient mosques, being even used their space directly as churches, with only a few changes, for more than a century in most cases. In the territory of present-day Andalusia, completely christianized beyond the sixteenth century, a set of Renaissance-style cathedrals, which already started to arrive from Italy and the rest of Europe, will be built almost from the beginning of modern period. The aim of this thesis is to study the transformations in this group of buildings, from their original state as mosques to the cathedrals that they are today. On the other hand, by comparative analysis between different spaces and its relations with the liturgies, highlight the symbolic aspects of the projects, as well as the artistic and cultural transfers that took place.