Le groupe des monuments de Wanla : à propos des peintures murales bouddhiques tibétaines du XIVe siècle au Ladakh

par Nils Martin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Charles Ramble et de Christian Luczanits.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études , en partenariat avec Centre de recherche sur les civilisations de l'Asie Orientale (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    L'objectif principal de cette thèse de doctorat est de déterminer les dates et les circonstances entourant l'établissement, le développement et le déclin de l'école Drigung Kagyu du bouddhisme tibétain au Ladakh (Jammu-et-Cachemire, Inde) aux XIIIe et XVe siècles. Ma recherche se fonde sur l'étude pluridisciplinaire des peintures murales et des inscriptions situées dans 30 monuments religieux de cette région, qui représente située aux confins occidentaux de l'aire de culture tibétaine. Elle vise à mettre en évidence les caractéristiques spécifiques de la peinture Drigung au Ladakh (iconographie et style), ainsi qu'à entrevoir les acteurs de son développement : donateurs et ateliers artistiques.

  • Titre traduit

    The Wanla group of monuments: 14th-century Tibetan Buddhist murals in Ladakh


  • Résumé

    The main aim of the present dissertation is to determine the dates and the circumstances surrounding the establishment, development, and decline of the Drigung Kagyu School of Tibetan Buddhism in the northwest Indian region of Ladakh during the 13th-15th centuries. The research for the dissertation is based on the multidisciplinary study of murals and inscriptions located in 30 religious monuments in this region, which represents the western-most extent of Tibetan Buddhist civilization. It aims to highlight the specific features of Drigung painting in Ladakh with respect to both iconography and style, and to address key patterns of Buddhist patronage, such as the motivations of the donors and the actual process of wall painting by workshops and master-painters.