Gestion autonome et distribution de l'intelligence dans le contexte des villes intelligentes

par Frantz Tossa

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Pierre Gouton, C. Eugène Ezin et de Wahabou Abdou.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté en cotutelle avec l'Université d'Abomey-Calavi (UAC) , dans le cadre de SPIM - Sciences Physiques pour l'Ingénieur et Microtechniques , en partenariat avec LE2I - Laboratoire d'Electronique, d'Informatique et de l'Image (laboratoire) et de Pôle 3 - Environnements intelligents (equipe de recherche) depuis le 02-02-2018 .


  • Résumé

    L'Internet des objets (Internet of Things, IoT) permet l'interconnexion d'objets communicant et interagissant de manière autonome (en limitant l'intervention humaine). Les objets composant un tel réseau sont divers aussi bien du point de vue de leurs usages que de leurs caractéristiques physiques (mémoire, puissance de calcul, source d'énergie, etc.). L'IoT a pour but d'utiliser les technologies récentes pour améliorer la qualité de vie des populations. Parmi ses domaines d'application, on peut citer la smart city (ville intelligente). Cette dernière est un concept de transformation urbaine qui séduit de plus en plus de collectivités locales. Les principaux enjeux portent notamment sur l'amélioration de la mobilité, de la gestion de l'énergie et de la lutte contre la pollution. Cette thèse s'intéressera aux mécanismes d'organisation (physique et logique), de configuration (par exemple l'affectation d'identité ou de connaissance initiale) et de communication via des technologies sans fil dans un environnement à faibles ressources. Une grande coopération entre les différentes entités du réseau est indispensable. En effet, dans le cadre d'un réseau dynamique, complexe et grande échelle tel qu'une smart city, un ensemble de choix optimaux locaux ne conduit pas forcément à une solution globalement optimale.

  • Titre traduit

    Autonomous management and distribution of intelligence in the context of smart cities


  • Résumé

    The Internet of Things (IoT) allows the interconnection of objects communicating and interacting autonomously (by limiting human intervention). The objects making up such a network are diverse both in terms of their uses and their physical characteristics (memory, computing power, energy source, etc.). IoT aims to use recent technologies to improve the quality of life of populations. Among its areas of application, we can cite the smart city. The latter is a concept of urban transformation that appeals to more and more local communities. Key issues include improving mobility, energy management and pollution control. This thesis will focus on the mechanisms of organization (physical and logical), configuration (for example the assignment of identity or initial knowledge) and communication via wireless technologies in a low-resource environment. A great cooperation between the different entities of the network is essential. Indeed, in the context of a dynamic, complex and large-scale network such as a smart city, a set of optimal local choices does not necessarily lead to a globally optimal solution.