Terrorisme et l'évolution des structures policières au Pakistan

par Muhammad Arif

Projet de thèse en Sociologie, démographie

Sous la direction de René Lévy.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec Centre de Recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Penales (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    Le Pakistan est la cible d'attaques terroristes depuis plus d'une décennie. Le nombre et l'ampleur des attaques terroristes peuvent varier dans différentes régions du Pakistan en fonction de multiples facteurs, mais les terroristes ont fait sentir leur présence dans chaque coin du pays. La police, en tant que force de première ligne, joue un rôle prépondérant dans les mesures de lutte contre le terrorisme, en particulier dans les régions « établies » du Pakistan (par opposition aux régions tribales où la constitution ne s'applique pas et qui sont gouvernées par des représentants du gouvernement fédéral, selon les coutumes et valeurs locales). Par conséquent, la police a souvent été dans la ligne de mire des attentats terroristes, ce qui a entraîné de nombreuses pertes de personnel policier. La présente recherche vise à explorer le rôle historique de la police au Pakistan et les changements qui se sont produits, le cas échéant, dans les modèles de police pour faire face aux nouvelles circonstances et aux défis de l'ordre public. En tant qu'une ancienne colonie Britannique jusqu'en 1947, le Pakistan a hérité du système de police colonial. Le rôle de la police alors conçu par les dirigeants visait à réprimer les indigènes. L'objectif principal était de collecter les impôts et de maintenir l'ordre public grâce à la crainte inspirée par une force organisée et bien armée appelée police. Malgré son indépendance en 1947, la police pakistanaise fonctionne jusqu'à maintenant en vertu de la loi coloniale de 1861 sur la police. Bien que diverses tentatives aient été faites pour introduire des réformes au sein de l'organisation policière, les structures policières ont toujours été conformes à ce qui convenait à l'élite politique du pays. Ainsi, la police pakistanaise n'a jamais été réorganisée sur la base d'une approche « amicale » envers le public. Cela a entraîné une indifférence du public à l'égard de la police. Avec le phénomène croissant du terrorisme au Pakistan depuis 2002, après le changement de paradigme de l'État vis-à-vis des groupes extrémistes et radicaux, la police a été exposée à des défis complètement différents. Parallèlement à son rôle traditionnel de maintien de l'ordre public, elle a été chargée de lutter contre le terrorisme. Il s'agissait de prévenir les attaques terroristes par le biais d'un système de renseignement efficace pour garder un œil sur les activités des groupes radicaux, faire des arrestations, les combattre physiquement en cas de résistance, et fournir des preuves devant les tribunaux. Malgré la sanction de ce nouveau rôle, la police n'a jamais été formée ni équipée en conséquence. De nombreux incidents de terrorisme sont survenus lorsque la performance de la police a été remise en question mais aucune mesure physique n'a été prise pour mieux équiper la police afin d'améliorer sa performance sur le terrain. La présente recherche s'efforce de traiter la question du «rôle de la police dans la lutte contre le terrorisme au Pakistan». Aucun travail universitaire systématique n'a été identifié par le chercheur sur le sujet. Il est donc nécessaire de procéder à une description détaillée du contexte historique, de la structure organisationnelle et du rôle traditionnel de la police au Pakistan afin de mettre en lumière les causes profondes de l'inefficacité de la police face aux défis de l'ère nouvelle. Les efforts de réforme et leurs résultats seront également discutés en détail. Le matériel documentaire sera examiné afin d'atteindre les racines du problème. Des entrevues avec des responsables et des policiers seront menées pour tirer les conclusions et formuler, le cas échéant,des recommandations pratiques.

  • Titre traduit

    Terrorism and the chnaging policing patterns in Pakistan


  • Résumé

    Pakistan has been the target of terrorist attacks for the last decade. The number and the magnitude of terrorist attacks may vary in different areas of Pakistan depending on multiple factors but the terriorists have made their presence felt in each and every corner of the country. Police, being the frontline force, have a prominant role to play in counter terrorism measures, especially in the settled areas of Pakistan. Therefore, the police have often been the direct targets of the terrorist attacks too, resulting in numerous casualities of the police personnel. The current research is aimed at exploring the historical role of the police in Pakistan and the changes occured, if any, in policing patterns to cope with the new circumstances and challenges of law and order. Pakistan inherited the present police system from the British rule on the subcontinent until 1947. The role of the police then devised by the rulers was to suppress the indigenous people. The principle objective of the police was the revenue collection and the maintenance of law and order through fear of an organised and well armed force called the police. Despite getting indepndence in 1947, Pakistan police have been functionning till date under the 1861 Police Act. Although various attempts have been made to bring reforms in the police organisation but the policing patterns have always been the same as they suited the political elite of the country. So, the Pakistani police have never been reorganised on public friendly approach. This has resulted in an indifference among the public towards the police. with the rising phenomenon of terrorism in Pakistan since 2002, after the paradigm shift of the state towards the extremist and radical groups in Pakistan, the police have been exposed to completely different challenges. Alongwith their traditional role of maintaining law and order, they have been given the responsibility of countering terrorism. It involved preventing terrorist attacks through an effective intelligence system to keep an eye on the radical groups's activities, making arrests, physical combats in case of retalliation, and providing proofs for the prosecution. Despite sanctionning this new role, the police have never been trained or equipped accordingly. Numerous incidents of terrorism have happened where the police performance had been questionned but no physical measures have been taken to equip them to better their performance on the field. The present research is an endeavour to deal with the question of "the role of police in countering terrorism in Pakistan". No comprehensive academic work has been found by the researcher on the topic. It is therefore necessary to have an elaborative description of the historical background, organisational structure, and the traditional role of the police in Pakistan. Existing challenges, both internal/organisational as well as external, are necessary to bring to light in order to find the root causes of the police ineffectiveness to cope with the new era challenges. Reform efforts and their outcomes will also be discussed in detail. Documentary material will be reviewed in order to reach the roots of the problem. Some interviews with the police officers will be conducted to draw the conclusions and to formulate the suggestions that could be practical and effective.