Des collections de dom Malachie d’Inguimbert à l’Inguimbertine : transferts et héritages culturels dans le Comtat Venaissin (XVIIIe-XXIe siècle)

par Jean-François Delmas

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Christine Bénévent et de Frédéric Barbier.

Thèses en préparation à Paris, Ecole nationale des chartes , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) depuis le 13-02-2017 .


  • Résumé

    Cette recherche parcourt un large spectre temporel. La période considérée débute au XVIIIe siècle avec la fondation de l’Inguimbertine, bibliothèque-musée de Carpentras, par l’évêque de la ville, dom Malachie d’Inguimbert (1683-1757). Elle s’étend jusqu’au chantier actuel du transfert de cet établissement atypique dans un ancien hôtel-Dieu, monument historique né de la volonté de ce même prélat. Cette étude évoque aussi les opérations ambitieuses des notables carpentrassiens pour développer l’institution au XIXe siècle ainsi que le semi-abandon des collections à partir des années 1960. Elle entend montrer comment une population s’approprie, ou se réapproprie, l’héritage d’un homme singulier qui a importé le modèle romain dans le Comtat Venaissin. Elle signale également le travail de médiation auquel doit se livrer le conservateur pour maintenir l’équilibre entre cette nécessaire réappropriation et le respect de la volonté de Mgr d’Inguimbert. Du concept de bibliothèque-musée adapté par l’évêque à Carpentras découle l’organisation mise en place au XIXe siècle. Cet aménagement original a lui-même induit le mode de présentation des collections de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu au XXIe siècle. Dans un souci de continuité, la préservation du dessein originel du prélat est le moteur de l’évolution majeure de l’institution aujourd’hui. Ce mémoire vise, enfin, la promotion, au sein de la profession, du travail scientifique malheureusement trop souvent sacrifié par les conservateurs au profit de tâches administratives.

  • Titre traduit

    From dom malachie d’inguimbert’s Collections to l’inguimbertine : cultural transfers and heritages in comtat venaissin (18th-21th century)


  • Résumé

    This research covers a vast period of times. It starts in the 18th century with the founding of L’Inguimbertine, the library-museum of Carpentras, by the bishop of the city, dom Malachie d’Inguimbert (1683-1757). The period of time includes the current project of transferring this atypical establishment into an ancient hospital, a historic monument born out of the conviction of the same prelate. This study evokes the ambitious work of the dignitaries of Carpentras to develop the library-museum in the 19th century, as well as the semi-abandonment of the collections from the 1960s onward. This research intends to show how a population appropriates, or reappropriates, the legacy of a man who imported the Roman style into Comtat Venaissin. It also highlights the mediation needed by the curator in order to preserve the balance between the necessary reappropriation and the respect for Mgr d’Inguimbert’s intention. The organization set in the 19th century is a direct result of the concept of a library-museum developed by the bishop of Carpentras. This original concept itself leads to the way the collections are presented at L’Inguimbertine at the hôtel-Dieu in the 21th century. Today, to ensure continuity, the main driving force of the establishment is to preserve the original intention of the prelate. Finally, this research paper aims at showing how scientific work within the profession is often sacrified for the administrative tasks of the curators.