La formation des officiers français pendant la Seconde Guerre Mondiale

par Morgane Barey

Projet de thèse en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Olivier Wieviorka.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-....) , en partenariat avec ISP - Institut des Sciences sociales du Politique (laboratoire) et de École normale supérieure Paris-Saclay (Cachan, Val-de-Marne) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 15-09-2015 .


  • Résumé

    Le sujet de ma thèse propose de s'intéresser à la formation prodiguée aux officiers de l'Armée française (Air, Terre, Mer) durant la Seconde Guerre mondiale, où une refonte complète de l'armée s'est opérée. Largement oublié des travaux universitaires, ce sujet revêt toutefois son importance. En effet, la période 1939-1945 avec le déclenchement du second conflit mondial et ses conséquences sur la politique française, contraint à une réorganisation complète les écoles de formations initiales et de spécialités. Parallèlement, dès 1940, l'Ecole navale, l'Ecole de l'Air et l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr sont évacuées vers le sud en zone libre, afin d'éviter de tomber sous contrôle allemand. Elles sont alors placées sous l'autorité du gouvernement de Vichy. A partir de cette même année, on voit émerger en parallèle de ces écoles vichyssoises des structures de formations à l'étranger destinées à accueillir et à former les officiers de la France Libre. Par la suite, une partie de ces écoles vichyssoises sont évacuées en Afrique du Nord après l'invasion de la zone libre par les forces allemandes en 1942, avant de rallier la France Libre à partir de 1943. Il convient donc de se poser plusieurs questions : quelle formation (morale, physique, pratique, théorique, exercice sur le terrain, mise en situation) est privilégiée par chaque gouvernement ? Quels sont les principaux domaines sur lesquels les différentes formations insistent ? Est-on en rupture totale avec le système de formation antérieur ? Enfin, l'achèvement de la guerre soulève aussi bon nombre de questions sur le devenir de la formation et des écoles : quel modèle fut perpétré à la fin de la guerre ? Y a-t-il influence réciproque et refonte d'un nouveau modèle de formation, un retour à la formation d'avant-guerre, ou bien une accaparation d'un système de formation au dépend des autres ? Tant de questions qui pour le moment ne trouvent pas de réponse. L'objectif de ma thèse serait donc d'étudier les ressorts et les fonctionnements de ces différentes écoles et organismes, séparément puis conjointement, de les mettre en parallèle et en opposition afin de pouvoir apporter une réponse à toutes ses questions.

  • Titre traduit

    Training of the French Officiers during World War Two


  • Résumé

    The subject of my thesis is about the training of French Officers (Army, Navy and Air Forces) during World War II, on the French territory as well as England and North Africa. The aim of my thesis is to make a comparaison between the tree governments and to see how each of them provide their training.