Contribution à la clinique de la mélancolie

par Marie POULAIN BERHAULT (Poulain)

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Maleval.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Au regard de l’évolution de l’histoire de la musique nous pouvons repérer que l’art se situe dans un contexte socio-culturel et l’artiste dans un lien social particulier. D’une musique sacrée à la musique profane, écrire de la musique devient une manière de divertir puis d’exprimer ses sentiments et ses tourments. Notre travail consistera à articuler par une lecture psychanalytique cette forme d’expression à l’existence d’un sujet. Nous nous intéresserons à la fonction de la création du côté de l’écriture et précisément de la composition musicale pour deux artistes psychotiques, mélancoliques, de la période romantique allemande : Robert Schumann et Hugo Wolf. Nous proposons de retracer leur parcours intime et musical, dégageant ainsi ce qui fait la spécificité de leur œuvre. Chacune des périodes de leur création musicale indiquerait un point de structure. Nous allons donc relier la question du symptôme et de la création. A partir de l’étude de leur correspondance avec leurs familles et leurs amis et de leur écrits à propos de leur œuvre, nous verrons comment l’écriture musicale notamment les lieder, leur permet un maintien dans le lien social un temps de leur vie. En effet, nous verrons comment l’écriture ne vient pas complètement apaiser le réel auquel ces sujets sont soumis.


  • Pas de résumé disponible.