Cluster de lectine anti-Cancer

par François Bulteau

Projet de thèse en Chimie Biologie

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec Institut de Biologie Structurale (laboratoire) et de Groupe membrane et pathogènes (equipe de recherche) depuis le 04-10-2017 .


  • Résumé

    Les cellules immunitaires exprimant les récepteurs de Lectine de type C, telles que la « macrophage Galactose lectin (MGL)», utilisent les antigènes Tn pour reconnaître et tuer les cellules tumorales. Dans ce projet, nous allons cloner le domaine de reconnaissance des glucides (CRD) de cette lectine, le produire dans E. coli et charger plusieurs copies de ce CRD sur des plates-formes chimiques artificielles afin de générer des motifs de reconnaissance multivalents. Ces soi-disant groupes de lectines permettront de cibler les cellules cancéreuses hébergeant l'antigène Tn à leur surface et de délivrer des molécules d'intérêt telles que des agents de contraste (fluorophore ...) et / ou des agents thérapeutiques (prodrogues, toxines ...). Au niveau d'un doctorat, nous visons à produire des CDR, en synthétisant ces nouveaux clusters MGL, en caractérisant leur potentiel de ciblage et en évaluant leur utilité en tant qu'agents thermostatiques antitumoraux.

  • Titre traduit

    Anti‐Cancer Lectin‐Clusters


  • Résumé

    Immune cells expressing C‐type Lectin receptors, such as the “macrophage Galactose lectin (MGL)”, Are already using these Tn‐antigens to recognize and kill tumor cells. In This project, we will clone the carbohydrate recognition domain (CRD) Of this lectin, produce it in E. coli, and load several copies of this CRD on artificial chemical platforms in order to generate multivalent recognition motifs. These so-called lectin-clusters will allow to target cancer cells harboring the Tn Antigen on their surface and to deliver molecules of interest such as contrast agents (fluorophore…) and/or therapeutic agents (pro‐drug, toxin...). At The level of a PhD, we aim at producing CDR, synthesizing these new MGL‐clusters, characterizing their targeting potential and evaluating their utility as antitumor theragnostic agents.