Nouvelles techniques de virtualisation de la mémoire et des entrées-sorties vers les périphériques pour les prochaines générations de centres de traitement de données basés sur des équipements répartis déstructurés

par Maciej Bielski

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Renaud Pacalet.


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans le contexte de la désagrégation des systèmes informatiques - une approche novatrice qui devrait gagner en popularité dans le secteur des centres de données. A la différence des systèmes traditionnels en grappes, où les ressources sont fournies par une ou plusieurs machines, dans les systèmes désagrégés les ressources sont fournies par des nœuds discrets, chaque nœud ne fournissant qu'un seul type de ressources (unités centrales de calcul, mémoire, périphériques). Au lieu du terme de machine, le terme de créneau (slot) est utilisé pour décrire une unité de déploiement de charge de travail. L'emplacement est assemblé dynamiquement avant un déploiement de charge de travail par l'orchestrateur système.Dans l'introduction nous abordons le sujet de la désagrégation et en présentons les avantages par rapport aux architectures en grappes. Nous ajoutons également au tableau une couche de virtualisation car il s'agit d'un élément crucial des centres de données. La virtualisation fournit une isolation entre les charges de travail déployées et un partitionnement flexible des ressources. Elle doit cependant être adaptée afin de tirer pleinement parti de la désagrégation. C'est pourquoi les principales contributions de ce travail se concentrent sur la prise en charge de la couche de virtualisation pour la mémoire désagrégée et la mise à disposition des périphériques.La première contribution principale présente les modifications de la pile logicielle liées au redimensionnement flexible de la mémoire d'une machine virtuelle (VM). Elles permettent d'ajuster la quantité de RAM hébergée (c'est à dire utilisée par la charge de travail en cours d'exécution dans une VM) pendant l'exécution avec une granularité d'une section mémoire. Du point de vue du logiciel il est transparent que la RAM proviennent de banques de mémoire locales ou distantes.La deuxième contribution discute des notions de partage de mémoire entre machines virtuelles et de migration des machines virtuelles dans le contexte de la désagrégation. Nous présentons d'abord comment des régions de mémoire désagrégées peuvent être partagées entre des machines virtuelles fonctionnant sur différents nœuds. De plus, nous discutons des différentes variantes de la méthode de sérialisation des accès simultanés. Nous expliquons ensuite que la notion de migration de VM a acquis une double signification avec la désagrégation. En raison de la désagrégation des ressources, une charge de travail est associée au minimum à un nœud de calcul et a un nœud mémoire. Il est donc possible qu'elle puisse être migrée vers des nœuds de calcul différents tout en continuant à utiliser la même mémoire, ou l'inverse. Nous discutons des deux cas et décrivons comment cela peut ouvrir de nouvelles opportunités pour la consolidation des serveurs.La dernière contribution de cette thèse est liée à la virtualisation des périphériques désagrégés. Partant de l'hypothèse que la désagrégation de l'architecture apporte de nombreux effets positifs en général, nous expliquons pourquoi elle n'est pas immédiatement compatible avec la technique d'attachement direct, est pourtant très populaire pour sa performance quasi native. Pour remédier à cette limitation, nous présentons une solution qui adapte le concept d'attachement direct à la désagrégation de l'architecture. Grâce à cette solution, les dispositifs désagrégés peuvent être directement attachés aux machines virtuelles, comme s'ils étaient branchés localement. De plus, l'OS hébergé, pour lequel la configuration de l'infrastructure sous-jacente n'est pas visible, n'est pas lui-même concerné par les modifications introduites.

  • Titre traduit

    Novel memory and I/O virtualization techniques for next generation data-centers based on disaggregated hardware


  • Résumé

    This dissertation is positioned in the context of the system disaggregation - a novel approach expected to gain popularity in the data center sector. In traditional clustered systems resources are provided by one or multiple machines. Differently to that, in disaggregated systems resources are provided by discrete nodes, each node providing only one type of resources (CPUs, memory and peripherals). Instead of a machine, the term of a slot is used to describe a workload deployment unit. The slot is dynamically assembled before a workload deployment by the unit called system orchestrator.In the introduction of this work, we discuss the subject of disaggregation and present its benefits, compared to clustered architectures. We also add a virtualization layer to the picture as it is a crucial part of data center systems. It provides an isolation between deployed workloads and a flexible resources partitioning. However, the virtualization layer needs to be adapted in order to take full advantage of disaggregation. Thus, the main contributions of this work are focused on the virtualization layer support for disaggregated memory and devices provisioning.The first main contribution presents the software stack modifications related to flexible resizing of a virtual machine (VM) memory. They allow to adjust the amount of guest (running in a VM) RAM at runtime on a memory section granularity. From the software perspective it is transparent whether they come from local or remote memory banks.As a second main contribution we discuss the notions of inter-VM memory sharing and VM migration in the disaggregation context. We first present how regions of disaggregated memory can be shared between VMs running on different nodes. This sharing is performed in a way that involved guests which are not aware of the fact that they are co-located on the same computing node or not. Additionally, we discuss different flavors of concurrent accesses serialization methods. We then explain how the VM migration term gained a twofold meaning. Because of resources disaggregation, a workload is associated to at least one computing node and one memory node. It is therefore possible that it is migrated to a different computing node and keeps using the same memory, or the opposite. We discuss both cases and describe how this can open new opportunities for server consolidation.The last main contribution of this dissertation is related to disaggregated peripherals virtualization. Starting from the assumption that the architecture disaggregation brings many positive effects in general, we explain why it breaks the passthrough peripheral attachment technique (also known as a direct attachment), which is very popular for its near-native performance. To address this limitation we present a design that adapts the passthrough attachment concept to the architecture disaggregation. By this novel design, disaggregated devices can be directly attached to VMs, as if they were plugged locally. Moreover, all modifications do not involve the guest OS itself, for which the setup of the underlying infrastructure is not visible.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Bibliothèque scientifique et technique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.