Des jeunes femmes musulmanes dans des sports « masculins » et « féminins » : mise en tension des normes sportives, sociales et religieuses

par Mouhamed Ndongo

Thèse de doctorat en Sociologie, demographie

Sous la direction de Catherine Louveau et de Fatou Sarr.

Le jury était composé de Catherine Louveau, Fatou Sarr, Charlotte Parmantier.

Les rapporteurs étaient William Gasparini, Dominique Charrier.


  • Résumé

    Au Sénégal, dans un contexte culturel réfractaire au sport féminin, des jeunes femmes musulmanes s’engagent dans des disciplines « masculines » (football, rugby et arts martiaux) et « féminines » (natation et gymnastique) au risque de s’inscrire dans une double « transgression » : sociale et religieuse. C’est ce que tente de comprendre cette thèse qui analyse les rapports de ces jeunes femmes avec le sport, la féminité et la religion. Pour ce faire, la méthodologie adoptée repose sur l’utilisation de l’entretien semi directif.Leurs conditions d’accès au sport des pratiquantes indiquent, d’une part, des différences entre les catégories de pratiques et à l’intérieur de chacune d’elle ; d’autre part, des similitudes relatives au rôle déterminant des réseaux de relations sociales dans l’inscription en club. Considérant leur investissement comme une opportunité économique, les jeunes femmes se heurtent à des résistances sociales, professionnelles et politiques qui les amèneront à abandonner. Les jeunes femmes faisant les pratiques « masculines » sont plus « féministes » mais toutes les sportives finissent par se soumettre aux normes. Par ailleurs, elles ont les mêmes représentations de la beauté mais les nageuses et les gymnastes se distinguent par leurs manières d’entretenir la féminité. Ces sportives ne maîtrisent pas les textes religieux et ont une représentation transgressive de leur pratique qu’elles légitiment toutefois par l’intention. Les rapports qu’elles ont avec la religion demeurent similaires à l’exception de jeunes femmes voilées qui apparaissent plus pudiques et attribuent au voile des significations différentes (économique, religieuses et esthétique).

  • Titre traduit

    Young muslim women in "masculine" and "feminine" sports : tensions between sportive, social and religious norms


  • Résumé

    In a cultural setting refractory to women's sport in Senegal, young muslim women engage in "masculine" disciplines such as (football, rugby and martial arts) and sometimes "feminine" such as (swimming and gymnastics) to the extent to enter a so called Double "transgression" known as : social and religious. In doing so, this thesis attempts to analyze young women's relationships with sport, femininity and religion. To do this, the methodology is based on the use of semi-direct interview.Their conditions of access to sport indicate differences within and between categories of practice outside the determining role of social relations networks in club registration. Considering their investment as an economic opportunity, they encounter social, professional and political resistance that will force them to abandon anyway. Young women engaging in "masculine" practices are more "feminist" but all of them eventually abide by norms.In addition, they have the same representations of beauty but women swimmers and gymnasts are distinguished by their ways of keeping their femininity. Having a weak and blind knowledge of religious texts, they have a transgressive representation of their practice which they intentionally legitimize. Their relations with religion remain similar except for young women who are "veiled" who actually appear more modest and attribute different meanings to the veil (economic, religious and aesthetical).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.