La fortification géométrique de Jean Errard et l’école française de fortification (1550-1650)

par Frédéric Métin

Thèse de doctorat en Histoire des mathématiques

Sous la direction de Evelyne Barbin et de Bruno Belhoste.

Le jury était composé de Dominique Tournès.

Les rapporteurs étaient Pascal Brioist, Charles van den Heuvel.


  • Résumé

    Au début du XVI e siècle, une nouvelle manière de fortifier est inventée en Italie, afin de protéger les villes de la puissance des canons. Le protestant lorrain Jean Errard (1554-1610), formé à cette manière italienne, devient le principal ingénieur militaire d’Henri IV, qui le charge de rédiger un ouvrage de synthèse sur ce sujet. Errard a déjà publié une Géométrie pratique, ainsi qu’une édition des Éléments d’Euclide, et son intervention en 1594 dans la controverse sur la quadrature du cercle proposée Scaliger met en lumière sa qualité de mathématicien reconnu par ses pairs. Sa Fortification reduicte en art et demonstrée, qui paraît en 1600, est le premier ouvrage français qui présente l’architecture militaire bastionnée en établissant ses principes sur une analyse des forces en présence et en s’appuyant sur la géométrie euclidienne pour justifier l’adéquation des tracés aux contraintes. Nous présentons le contexte de la formation d’Errard dans la seconde moitié du XVI e siècle, et nous décrivons son parcours d’ingénieur militaire et d’auteur d’ouvrages, en nous efforçant de préciser sa biographie. Notre analyse de sa Fortification met en évidence une méthode que nous qualifions de fortification géométrique. Nous cherchons ensuite à estimer la réception de l’ouvrage dans le milieu des ingénieurs et dans l’enseignement en France, d’une part par les maîtres privés, et d’autre part, par les professeurs des collèges jésuites. Nous dressons un état des écrits de la première moitié du XVII e siècle, pour montrer comment s'édifie, à partir de l’œuvre d'Errard, ce que nous pouvons nommer une école française de fortification

  • Titre traduit

    Jean Errard’s geometric fortification and the French School of fortification, (1550-1650)


  • Résumé

    In the beginning of the 17th century, Italians engineers created a new manner of fortifying cities in order to make them able to resist the power of guns. Jean Errard (1554-1610), a protestant from Lorraine, was trained in this new manner, and he became the principal engineer of French King Henri IV, who commissioned him to write a book on that subject. Errard had already published a Practical Geometry and an edition of Euclid’s Elements. His involvement in the controversy about Scaliger’s quadrature of the circle sheds light on his high abilities in mathematics, as recognized by his peers. His Fortification reduicte en art et demonstrée ("Fortification reduced into art and demonstrated") published in 1600, is the first French book which explains the principles of military architecture by analyzing the forces involved and using Euclidean geometry to justify the reliability of the fortresses, according to the constraints. We study the context of the second half of the 16th century, when Errard was trained. We describe his career as a military engineer and as a writer, trying to clarify several points of his biography. Our analysis of his book on fortification reveals a special method that we call geometric fortification. We trace the reception of this geometric fortification amongst the engineers as well as the teachers in France. We consider both cases of private teachers and Jesuit colleges professors. We finally paint a picture of the writings in the first half of the 17th century, in order to show how what we call a French School of Fortification was edified upon Errard’s works

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.