L'art contemporain du Sud de la Méditerranée : à la recherche d'une identité, d'une place et d'une reconnaissance à l'heure de la mondialisation

par Ouafa Gabsi

Thèse de doctorat en Arts, arts plastiques

Sous la direction de Bernard Darras.

Soutenue le 05-05-2015

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Arts plastiques, esthétique et sciences de l'art (Paris) , en partenariat avec Cinéma et Audiovisuel (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Marc Lachaud.

Le jury était composé de Bernard Darras.

Les rapporteurs étaient Rachida Triki, Bruno-Nassim Aboudrar.


  • Résumé

    Comment l'art contemporain du sud de la Méditerranée est-il perçu et reconnu par les experts du monde de l'art occidental ? Telle la question à laquelle nous nous sommes intéressée. Pour y répondre, il nous a fallu comprendre les liens qu'entretiennent l'art et la mondialisation et discuter les apports des études culturelles et postcoloniales à ce sujet. A partir de ce questionnement initial nous avons rassemblé et étudié les discours hégémoniques intervenant dans le champ de la culture, des processus de négociations, des politiques de différences et des modes d'identification des artistes du Sud selon une vision ethnocentriste et identitaire. Pour mener à bien notre recherche, nous avons conduit deux études. La première porte sur une étude thématique des intitulés d'expositions internationales concernant l'art contemporain du sud de la Méditerranée (Europe et États-Unis de 1999 à 2014). Nous soutenons l'idée que les sujets d'expositions véhiculent un discours qui traduit des idées culturelles d'hégémonie occidentale et des orientations concernant le genre, l' ethnicité, la classe, confinant le statut de l'artiste sud-méditerranéen à un rôle «périphérique ». La seconde enquête qui est de nature compréhensive, traite des croyances des artistes du sud de la Méditerranée et de leurs positionnements par rapport aux marqueurs identitaires dans la construction de catégories ethniques. Quel regard portent-ils sur ces marqueurs, leur accordent-ils une certaine reconnaissance ? Cette étude a été conduite avant et après les mouvements révolutionnaires du printemps arabe.

  • Titre traduit

    Contemporary art of the South of Mediterranean : in search of an identity, a place and a recognition in the age of globalization


  • Résumé

    How is contemporary art of the southern Mediterranean perceived and cognized by experts in the world of Western art ? It is this very question which actually interested us. To answer this, we had to understand the links between art and globalization and discuss the contributions of cultural and postcolonial studies related to this subject. From that initial question, we have gathered and studied hegemonic discourses involved in the field of culture, negotiation processes, differences policies and modes of identification of the artists from the South in an ethnocentric vision. To carry out our research, we conducted two studies. The first concerns a thematic study of the headings of international exhibitions on contemporary art from the south of the Mediterranean (Europe and the United States from 1999 to 2014). We support the idea that the subjects of exhibitions convey a discourse that reflects the cultural ideas of Western hegemony and trends concerning genre, ethnicity, class, confining the status of the southern Mediterranean artist to a "peripheral" role. The second survey which is comprehensive in nature, deals with the beliefs of the southern Mediterranean artists and their positioning in comparison with identity markers in the construction of ethnic categories. How do they perceive these markers, do they give them some recognition ? This study was conducted before and after the revolutionary movements of the Arab Spring.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.