Ingénierie de modèle pour la sécurité des systèmes critiques ferroviaires

par Pengfei Sun

Thèse de doctorat en Automatique, génie informatique, traitement du signal et images

Sous la direction de Simon Collart-Dutilleul et de Philippe Bon.

Soutenue le 24-07-2015

à l'Ecole centrale de Lille , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Lille) , en partenariat avec Évaluation des systèmes de transports automatisés et de leur sécurité (ESTAS) (laboratoire) et de Évaluation des Systèmes de Transports Automatisés et de leur Sécurité / IFSTTAR/COSYS/ESTAS (laboratoire) .

Le président du jury était Mohamed Ghazel.

Les rapporteurs étaient Hélène Waeselynck, Hassane Lotfi Alla.


  • Résumé

    Le développement et l’application des langages formels sont un défi à long terme pour la science informatique. Un enjeu particulier est l’acceptation par l’industrie. Cette thèse présente une approche pour la modélisation et la vérification des postes d’aiguillage français. La première question est la modélisation du système d’enclenchement par les réseaux de Petri colorés (RdPC). Un cadre de modélisation générique et compact est introduit, dans lequel les règles d’enclenchement sont modélisées dans une structure hiérarchique, tandis que les installations sont modélisées dans une perspective géographique. Ensuite, un patron de modèle est présenté. C’est un modèle paramétré qui intègre les règles nationales françaises qui peut être appliquée pour différentes gares. Puis, un concept basé sur l’événement est présenté dans le processus de modélisation des parties basses des postes d’aiguillage. La deuxième question est la transformation des RdPCs en machines B, qui va aider les concepteurs sur la route de l’analyse à application. Tout d’abord, une méthodologie détaillée, s’appuyant sur une table de correspondance, du RdPCs non-hiérarchiques vers les notations B est présentée. Ensuite, la hiérarchie et la priorité des transitions du RdPC sont successivement intégrées dans le processus de mapping, afin d’enrichir les possibilités de types de modèles en entrées de la transformation. Les machines B produites par la transformation permettent la preuve automatique intégrale par l’Atelier B. L’ensemble de ces travaux, chacun à leur niveau, contribuent à renforcer l’efficacité d’un cadre global d’analyse sécuritaire

  • Titre traduit

    Model based system engineering for safety of railway critical systems


  • Résumé

    Development and application of formal languages are a long-standing challenge within the computer science domain. One particular challenge is the acceptance of industry. This thesis presents some model-based methodologies for modelling and verification of the French railway interlocking systems (RIS). The first issue is the modellization of interlocking system by coloured Petri nets (CPNs). A generic and compact modelling framework is introduced, in which the interlocking rules are modelled in a hierarchical structure while the railway layout is modelled in a geographical perspective. Then, a modelling pattern is presented, which is a parameterized model respecting the French national rules. It is a reusable solution that can be applied in different stations. Then, an event-based concept is brought into the modelling process of low-level part of RIS to better describe internal interactions of relay-based logic. The second issue is the transformation of coloured Petri nets into B machines, which can help designers on the way from analysis to implementation. Firstly, a detailed mapping methodology from non-hierarchical CPNs to abstract B machine notations is presented. Then the hierarchy and the transition priority of CPNs are successively integrated into the mapping process, in order to enrich the adaptability of the transformation. This transformation is compatible with various types of colour sets and the transformed B machines can be automatically proved by Atelier B. All these works at different levels contribute towards a global safe analysis framework


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École centrale de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.