Devoir et incombance en matière contractuelle

par Barbara Freleteau

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Laura Sautonie-Laguionie.

Soutenue le 04-12-2015

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale de droit (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Institut de Recherche en droit des affaires et du patrimoine (Pessac, Gironde) (équipe de recherche) et de Institut de recherche en droit des affaires et du patrimoine (laboratoire) .

Le président du jury était Denis Mazeaud.

Le jury était composé de Denis Mazeaud, Hélène Boucard, Bertrand Fages, Guillaume Wicker.

Les rapporteurs étaient Hélène Boucard, Bertrand Fages.


  • Résumé

    Le XXe siècle aura été celui de l’essor de la bonne foi objective en droit des contrats, et plus largement, de la prise en compte du comportement du contractant. La consécration des concepts de devoir et d’incombance contractuels permet d’appréhender techniquement cette donnée juridique sans altérer la catégorie des obligations civiles. Le devoir contractuel est une règle de comportement que le contractant doit observer tout au long de l’exécution du contrat, sous peine de commettre une faute contractuelle. Ainsi, par exemple, les exigences de bonne foi et de sécurité sont des devoirs en ce qu’ils imposent une certaine attitude au contractant, de manière continue, au-delà des obligations qu’il doit exécuter. L’incombance contractuelle est également une contrainte purement comportementale, mais sa particularité est qu’elle ne pèse sur le contractant que s’il désire obtenir l’avantage qu’elle conditionne. Il s’agit d’une exigence préalable et adventice à l’exercice d’un droit. Par exemple, l’acheteur qui désire obtenir la garantie du vice caché doit en dénoncer l’apparition au vendeur ; l’assuré qui veut bénéficier de la garantie du sinistre doit informer l’assureur de sa survenance. À ces notions correspondent des sanctions distinctes : si le manquement au devoir contractuel peut entraîner l’application des remèdes liés à l’inexécution de l’engagement, l’inobservation d’une incombance est, en revanche, spécialement sanctionnée par la déchéance du droit conditionné.

  • Titre traduit

    Duty and Incombance in the contractual sphere


  • Résumé

    The XXthe century has given rise to the notion of objective good faith in contract law, and more generally, to a standard by which the behaviour of parties to an obligation is judged. The adoption of the concepts of contractual duty and incombance allows a technical approach without affecting the category of civil obligations.Contractual duty is a code of conduct that the contracting party has to observe throughout the performance of the contract ; otherwise it might be viewed as being in a breach of contract. For example, the requirements of good faith and security are duties in that they require the contracting party to adopt a certain conduct on an ongoing basis, in addition to the obligations the contracting party has to carry out under the terms of the contract.Contractual incombance is also a merely behavioural constraint, however it differs in that it weighs on the contracting party only if they wish to benefit from the advantages it determines. It is a prerequisite for the exercise of a right. A buyer who wishes to avail himself of a legal warranty against latent defects, for example, must point out any defect to the vendor, just as the insured who wishes to make a claim must report the covered incident to his insurance company.Distinct sanctions apply to these notions : in case of a breach of contractual duty, penalties can be awarded as a result of the party’s failure to perform its contractual obligations ; on the other hand, non-compliance with and incombance will entail the loss of the determined right.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par LGDJ-Lextenso à Issy-Les-Moulineaux

Devoir et incombance en matière contractuelle


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par LGDJ-Lextenso à Issy-Les-Moulineaux

Devoir et incombance en matière contractuelle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par LGDJ-Lextenso à Issy-Les-Moulineaux

Informations

  • Sous le titre : Devoir et incombance en matière contractuelle
  • Dans la collection : Bibliothèque de droit privé , Tome 576
  • Détails : 1 vol. (XIII-633 p.)
  • ISBN : 978-2-275-05573-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [551]-608. Notes bibliogr. Index

à

Informations

  • Sous le titre : Devoir et incombance en matière contractuelle
  • Détails : 1 vol. (731 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 645-714. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • 978-2-275-05573-2 Devoir et incombance en matière contractuelle : cacher l(es) exemplaire(s)
  • null Devoir et incombance en matière contractuelle : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.