Étude pilote de l'impact sanitaire des émissions de la décharge de Mbeubeuss (Dakar, Sénégal) sur la population riveraine

par Mathilde Cabral

Thèse de doctorat en Toxicologie

Sous la direction de Pirouz Shirali et de Amadou Diouf.

Le président du jury était Dominique Courcot.

Le jury était composé de Nathalie Seta, Jean-Paul Morin, Saâd Bouhsina, Sophie Achard.

Les rapporteurs étaient Nathalie Seta, Jean-Paul Morin.


  • Résumé

    Cette enquête épidémiologique porte sur l'impact sanitaire de la décharge de Mbeubeuss, réceptacle de l'ensemble des déchets ménagers et industriels de Dakar (Sénégal), sur la population résidant à proximité. Les déchets, stockés sans être recouverts, sont source de pollution atmosphérique et des sols, notamment par le plomb et le cadmium. Les répercussions sanitaires sont d'autant plus préoccupantes que de nombreux riverains de cette décharge sont directement ou indirectement exposés. L'objectif de cette étude était de déterminer, après caractérisation chimique des échantillons de sol et de particules atmosphériques, l'imprégnation de la population (enfants et adultes) à ces deux métaux et de rechercher leur éventuel impact sur la fonction rénale. Nos résultats ont mis en évidence des teneurs atmosphériques et telluriques en plomb et en cadmium plus élevées sur le site de la décharge (teneurs 20 à 80 fois plus élevées que celles de la zone témoin). L'imprégnation saturnine, déterminée au travers des plombémies, plomburies et des marqueurs biologiques d'effet (PPZ, AlaU), de même que les teneurs sanguines et urinaires en cadmium étaient significativement plus importantes chez les individus résidant au voisinage de la décharge. La production excessive d'espèces réactives de l'oxygène induite par cette imprégnation s'est traduit par une diminution du système de défenses antioxydantes (SOD, GPx, Sélénium, GSH) et une peroxydation lipidique (MDA) accrue chez les sujets exposés. En outre, les variations de certains des marqueurs sensibles et spécifiques de néphrotoxicité (concentrations urinaires élevées en protéines totales, en RBP et en CC16 ; et augmentation des activités GSTα et LDH) suggèrent l'apparition de signes discrets et précoces d'altération de la fonction rénale chez les individus résidant à proximité de la décharge. L'exposition aux émissions de la décharge de Mbeubeuss constitue donc une véritable source de risques pour l'environnement et la santé des populations environnantes. Cette étude pourrait sans doute contribuer à conscientiser les acteurs de la santé sur les risques liés à cette décharge et à placer ces problèmes environnementaux, qui constituent un nouveau défi pour les pays pauvres, au cœur des futurs programmes de développement.

  • Titre traduit

    Pilot study of the health impact of emissions from Mbeubeuss landfill (Dakar, Senegal), on the neighboring population


  • Résumé

    This case-control study dealt with adverse health effects on the population living near Mbeubeuss landfill in Dakar (Senegal). All household and industrial waste arising from Dakar are stored in this open landfill without being covered and are therefore possible sources of air pollution and soil contamination by heavy metals, especially Pb and Cd. Health impacts are of particular concern since many of the neighboring residents of this discharge are directly or indirectly exposed. The objective of this study was to determine Pb and Cd concentrations in both environment and humans, and to evaluate possible renal function alteration within the adult and child populations. Our results showed that lead and cadmium concentrations of soils and atmosphere were higher in the landfill (20 to 80 times) than those of the control area. The lead impregnation, evaluated through the blood and urine lead levals, and the biomarkers of exposure (PPZ, ALAU) as well as blood and urine cadmiums levels, were significantly higher in the subjects neighboring the landfill. Excessive production of reactive oxygen species induced by the metal impregnation conducted in exposed subjects to a decrease in antioxidant defense system (SOD, GPx, Selenium, GSH) and an increase in lipid peroxidation (MDA). Moreover, changes in several sensitive and specific markers of nephrotoxicity (high urinary concentrations of total protein, RBP and CC16, as well as GSTα and increased activities) suggested the occurence of discrete and early signs of impaired renal function for the landfill neighboring population. Exposure to emissions from the Mbeubeuss landfill is therefore a source of risk for the environment and the health of people who live and/or work within it. This study could undoubtedly help to raise awareness of landfill-related health risks amoung stakeholders, and to place these environmental problems, wich constitute a new challenge for poor countries, at the heart of future development programs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?