Principes, usages et fonctions de l'écriture visuelle dans les Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci

par Camille Bellenger

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Joëlle Ducos.

Soutenue le 09-12-2023

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-René Valette.

Le jury était composé de Maria Colombo Timelli, Patrick Henriet.

Les rapporteurs étaient Élisabeth Pinto-Mathieu, Marie-Pascale Halary.


  • Résumé

    Moine bénédictin lettré, Gautier de Coinci (v. 1177-1236) se présente comme le translateur des Miracles de Nostre Dame avant de s’en dire l’escrivain : de proses latines, il fait émerger un recueil de contes en langue romane et en octosyllabes rimés. L’enjeu est clair – promouvoir la vénération de la Vierge auprès de ceux qui n’entendent pas la letre. On ne peut cependant réduire la mise en œuvre de cette ambition au seul procédé de vernacularisation : la présente étude vise à mettre en évidence la part substantielle que joue, dans la transmission des savoirs mariologiques, ce que nous appelons l’écriture visuelle. Ce dispositif textuel, dont les traits sont identifiés à partir d’indices lexicaux, syntaxiques, structurels, thématiques et idéologiques, est conçu comme le fruit d’une conjoncture discursive précise, celle du xiiie siècle naissant, attentive à tout ce qui se voit, à ce qui peut se donner à voir et se mettre en images, ainsi qu’aux relations dynamiques entre visible et invisible. Aussi ce travail commence-t-il par montrer que le veoir est un objet fondamental du corpus, c’est-à-dire considérer l’écriture visuelle en tant que principe narratif ; il interroge ensuite les rapports entre perception et représentation dans la production du discours sur le divin – notre objet devient alors un principe apologétique ; enfin, dans la mesure où elle est ce qui fait du texte une véritable mise en présence de Nostre Dame pour le public, l’écriture visuelle est examinée en tant que principe spirituel. Loin de s’en tenir au constat simplificateur du didactisme des Miracles, l’analyse plaide donc en faveur de l’appréciation de leur part savante et résolument contemplative.

  • Titre traduit

    Principles, uses and purposes of visual writing in the Miracles de Nostre Dame by Gautier de Coinci


  • Résumé

    Gautier de Coinci (c. 1177-1236), a well-learned Benedictine monk, introduces himself as the translateur (translator) of the Miracles de Nostre Dame before claiming to be their escrivain (writer): from latin proses, he elaborates a collection of rhyming octosyllabic tales in the romance language. What is at stake stands clear – promoting Marian devotion among those who do not understand the letre (latin). The implementation of this ambition cannot however be restricted to the process of vernacularization only: this study aims to highlight the crucial role played by what we call visual writing in transmitting mariological knowledge. The traits of this textual device are found through lexical, syntactical, structural, thematic and ideological clues; it is conceived as the product of a precise discursive conjuncture, that of the early 13th century, which pays attention to all that one can perceive through sight, all that can be shown or rendered through images, as well as the dynamic relationships between the visible and the invisible. Thus our work begins by showing that veoir is a fundamental topic for the corpus, meaning that we analyze visual writing as a narrative principle; we then question the connexions made through the production of religious discourse between perception and representation – our subject here turns into an apologetic principle; eventually, we focus on visual writing as a spiritual principle, as it is the essential means for the text to convey Nostre Dame’s presence to its reader. Moving away from the basic observation of the Miracles’s didactic aspect, our analysis advocates for their appreciation as a scholarly and definitely contemplative work.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 09-12-2024

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.