Introduction au discours éducatif, à la philosophie de l’adab et à la pédagogie de la réception chez al-Jāḥiẓ (m. 255/868)

par Ramzi Romdhani

Thèse de doctorat en Études arabes

Sous la direction de كاظم جهاد حسن.

Le président du jury était Floréal Sanagustin.

Les rapporteurs étaient Mathieu Tillier, Émilie Picherot.


  • Résumé

    « On voit donc que tout est infiniment complexe dans l’œuvre de cet écrivain prestigieux et qu’il appartient à la critique moderne de tenter d’y voir clair dans cet enchevêtrement d’idées, de témoignages, de traditions contradictoires où rien ne guide les pas du chercheur avide de comprendre, de comprendre simplement ». Ainsi disait Ch. Pellat décrivant al-Jāḥiẓ (m. 255/868), à l’étude duquel il avait consacré toute sa vie. Dans le présent travail, nous croyons avoir trouvé une de ces questions-clés qui pourraient donner accès à l’œuvre de cet auteur énigmatique et aider à y voir plus clair ; c’est la question de la pédagogie : la culture-tradition (adab) conjuguée en action, l’éducation (ta’dīb). Notre hypothèse en est la suivante: tout dans cette œuvre, des pensées philosophiques les plus pointues jusqu’aux plaisanteries les plus frivoles, du style le plus sublime aux désordres les plus anarchiques, des prouesses aux sottises et aux erreurs, tout est programmé pour répondre à une « seule » finalité (on comprendra que le singulier n’est qu’accessoire): enseigner et penser l’enseignement ; cultiver l’art de la communication (bayān) ; initier à la philosophie de l’éducation (ta’dīb) et à la pédagogie de la réception (tabayyun). Ce que nous présentons dans cette étude, c’est l’œuvre fondatrice de la pédagogie arabe classique : une œuvre d’une grande finesse, d’un humour raffiné, d’une étonnante modernité, où se mêlent profondeur et légèreté, candeur illusoire et érudition bien déguisée, le tout au service d’une cause : rallier le lecteur au parti de la Raison et de l’Adab (taჺlīm al-ჺaql wa ’l-adab). Cette œuvre puise ses fondements dans une riche tradition socioculturelle arabe (la tradition de l’adab : la culture vécue au quotidien) ; dans une culture philo-théologique et humaniste bien solide (le muჺtazilisme et l’héritage hellénistique), mais aussi dans une expérience personnelle singulière.

  • Titre traduit

    Introduction to Educational Discourse, the Philosophy of Adab, and the Pedagogy of Reception in al-Jāḥiẓ’s Works (d. 255/868)


  • Résumé

    « We can see that everything is extremely sophisticated in the work of this renowned writer and that it is the task of modern criticism to try and make out this entanglement of ideas, testimonies, contradictory traditions in which nothing guides and inspires the scholar keen to understand, to simply understand. » These are the words of Ch. Pellat describing al-Jāḥiẓ (m. 255/868), whose work he had dedicated his whole life to. In the present work, we believe we have found one of these key-questions which may provide better understanding of the work of this enigmatic author and help shed light to it ; that is the question of teaching : the culture-tradition (adab) combined with action, as well as education (ta’dīb). The hypothesis we undertake to sustain is : everything in this work, from the most intricate philosophical thoughts to the most frivolous jests, from the most sublime style to the most uncontrolled disorder, from genuine achievements to nonsense and errors, everything is made to address one specific purpose (the use of the singular in this case is clearly subsidiary) : teach and think about teaching ; cultivate the art of communication (bayān) ; initiate the philosophy of education and the pedagogy of reception (tabayyun). What we are presenting in this study is the founding work of the classical Arabic teaching: a work of great finesse, good humor and astonishing modernity, which intertwines depth of vision and lightness of tone, illusory candor and well-disguised erudition, all in the service of a cause: to win over the reader to the party of Reason and Adab (taჺlīm al-ჺaql wa ’l-adab). It draws its foundations from a rich sociocultural Arabic tradition (the tradition of the Adab : the everyday culture par excellence) ; from a scholarly and philo-theological culture (the mutჺlizilism and the Hellenistic heritage), but also from a unique personal experience.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.