Elaboration et caractérisation de surfaces bioactives par greffage covalent de chitosane et de ses oligomères

par Cyrielle Garreau

Thèse de doctorat en Physico-chimie des polymères

Soutenue le 28-01-2022

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale des Matériaux (Lyon) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon ; 1971-....) (établissement opérateur d'inscription) et de Ingénierie des Matériaux Polymères (Auvergne Rhône-Alpes ; 2007-....) (laboratoire) .

Le président du jury était Didier Léonard.

Le jury était composé de Thierry Delair, Stéphane Trombotto, Guillaume Sudre, Florence Agnely, Véronique Coma, Olivier Théodoly, Yvette Tran.

Les rapporteurs étaient Florence Agnely, Véronique Coma.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail a été d’immobiliser du chitosane sur des surfaces à travers deux voies de greffage chimique covalent. La première voie utilise les fonctions amine du chitosane. Des films de 10 nm à 10 µm ont été préparés par spin-coating ou coulée de solvants puis greffés par un traitement hydrothermique sur des surfaces de silicium préalablement fonctionnalisées avec un époxy-silane. Des chitosanes ayant des degrés d’acétylation (DAs) compris entre 0.5% et 49% ont été greffés et des films très peu rugueux sont obtenus. La réticulation physique des films et la formation d’un réseau insoluble en milieu acide a été mis en évidence. De plus, nous avons montré que la structure cristalline et les propriétés de mouillabilité des films dépendaient fortement du DA, et que le gonflement de tels films en milieu aqueux dépendait non seulement du DA mais également des conditions environnementales (pH et force ionique). A l’issue de cette étude, des tests biologiques ont été réalisés sur ces films greffés. Les résultats ont montré que l’adhésion et la prolifération des bactéries (E. coli) sont affectées par le DA du chitosane et que ces surfaces peuvent ensuite être lavées sans dégradation du film polymère afin de permettre la réutilisation de ces films greffés. La seconde voie de modification de surfaces s’intéresse au greffage d’oligomères de chitosane (COS) portant une fonction réactive à leur extrémité terminale réductrice. Le greffage de ces brosses sur des surfaces de silicium préalablement fonctionnalisées par un amino-silane a pu être mise en évidence pour des COS de deux DAs différents (0.5% et 21%). Ces brosses présentent une nanostructure et par conséquent des propriétés physico-chimiques différentes des films greffés via la première voie de modification.

  • Titre traduit

    Preparation and characterization of chitosan grafted films and grafted chitosan oligomers brushes for biological applications


  • Résumé

    The aim of this work was to graft chitosan onto silicon substrates through two covalent chemical grafting pathways. The first way involves amine functions of chitosan. Films from 10 nm to 10 µm were prepared by spin-coating or solvent casting and were grafted onto epoxy-functionalized surfaces through a hydrothermal treatment. Chitosans with DAs ranging from 0.5 % to 49 % were successfully grafted and films with low roughnesses were obtained. The physical crosslinking of the films and the formation of a network insoluble in acidic aqueous media was evidenced. Moreover, we showed the crystallinity, and the wettability of the films strongly depend on the DA, and the swelling of the films in aqueous solutions depend not only on the DA but also on the environmental conditions (pH and ionic strength). Biological studies showed the adhesion and the proliferation of bacteria (E. coli) varied with the DA. Also, those modified substrates can be washed without any degradation of the grafted film to be further re-used for biological assays. The second modification pathway involves the reducing-end of chitosan oligomers (COSamf) produced by nitrous deamination. The grafting of the brushes was carried out on an aromatic amino-functionalized silicon surface for COS of two different DAs (0.5 % and 21 %). These brushes have a nanostructure and physicochemical properties different from the grafted films obtained via the first grafting pathway.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.