Fabrique de la ville au prisme des projets de transformation urbaine : le cas de Fikirtepe à Istanbul

par Ece Arslan

Thèse de doctorat en Aménagement

Sous la direction de Nora Semmoud.

Le président du jury était Hakan Yücel.

Le jury était composé de Divya Leducq, Gülçin Erdi.

Les rapporteurs étaient Madani Safar-Zitoun, Maurizio Memoli.


  • Résumé

    Cette thèse vise à comprendre les logiques qui dominent les opérations urbanistiques ainsi que les répercussions qui en découlent sur le tissu social. Au croisement des thématiques de la rénovation urbaine, de politiques de logement et modes d'habiter, elle porte sur les effets sociaux et spatiaux du projet de transformation urbaine de Fikirtepe, un quartier populaire en centre-ville d'Istanbul en Turquie. À partir d'une méthodologie reposant sur des entretiens avec divers acteurs qui sont impliqués dans cette opération (habitants, sociétés de construction, municipalité, associations…) et des observations dans le quartier, cette recherche doctorale démontre que suite au projet, les habitants sont pris en étau entre un gain financier et une ascension sociale ; et ce que le quartier signifie pour eux, le lien affectif à leurs espaces de vie et aux relations de voisinage. Ainsi, ces dynamiques renvoient aux changements dans les modes d'habiter, dans l'appropriation de l'espace, dans les perceptions de l'attachement au quartier, et aux décisions concernant les choix économiques en matière immobilière.

  • Titre traduit

    Making of the city through the prism of urban transformation projects : the case of Fikirtepe in Istanbul


  • Résumé

    This doctoral dissertation aims to understand the logics that characterize urban planning operations as well as the resulting repercussions on the social fabric. At the crossroads of urban renewal, housing policies and modes of dwelling, it focuses on the social and spatial effects of the urban transformation project of Fikirtepe, a working-class neighborhood in downtown Istanbul in Turkey. Through a methodology based on interviews with various actors who are involved in this operation (residents, construction companies, municipality, associations, etc.) and observations in the neighborhood, this doctoral research shows that following the project, the residents are faced with a dilemma: the possibility of financial gain and upward social mobility, on the one hand; and what the neighborhood means to them, the emotional connection to their living spaces and to neighborly relations, on the other. In that respect, these dynamics refer to changes in ways of living, in the appropriation of space, in perceptions of neighborhood attachment, and to decisions concerning economic choices in real estate.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.