Etude de la dynamique entrepreneuriale en entrepreneuriat féminin, une lecture par le Business Model du cas des mampreneurs

par Nadine Lacle

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Aude d' Andria.

Soutenue le 07-10-2020

à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale Droit, économie, management (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2020-....) , en partenariat avec Institut Mines-Télécom-Business School. Laboratoire en Innovation, Technologies, Economie et Management (Evry, Essonne) (laboratoire) , Université d'Évry-Val-d'Essonne (référent) et de Laboratoire en Innovation- Technologies- Economie et Management (EA 7363) / LITEM (laboratoire) .

Le président du jury était Nathalie Guichard.

Le jury était composé de Boualem Aliouat, Pascal Philippart, Laurice Alexandre, Inès Gabarret.

Les rapporteurs étaient Boualem Aliouat, Pascal Philippart.


  • Résumé

    Le 22 mai 2019, la loi pacte (plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) a été promulguée par le parlement en France. Bien avant, lors des Assises de l'Entrepreneuriat en 2013, les pouvoirs publics avaient déjà considéré l'entrepreneuriat comme une source essentielle de dynamisme économique, et les PME comme un vivier pour l'emploi. Aussi, cette recherche s'inscrit-elle dans la logique de l'émergence « d'un capitalisme entrepreneurial ». Cette recherche se focalise sur la création d'entreprises par les femmes qui représentent 40% des entrepreneurs. Malgré cela, seules 10 % des femmes entrepreneures de ce sous champ affichent des stratégies de croissance et de création d'emploi. L'étude de leur processus d'exploitation d'opportunités au cours de leur dynamique entrepreneuriale, permet de comprendre l'évolution globale dans une approche longitudinale des structures mises en place par les entrepreneures. La lecture du processus d'exploitation se fait avec le business model pour connaitre la diversité de performance de ces entreprises.Le terrain d'investigation de cette recherche porte sur les mampreneurs (françaises) ou mompreneur (en anglais), néologisme qui est une contraction de « Maman et Entrepreneur » et « nouvelle forme d'expression entrepreneuriale au féminin » qui offrent de nouvelles perspectives pour la recherche en entrepreneuriat féminin.Inscrits dans le champ de l'entrepreneuriat et du management stratégique, les résultats de ce travail doctoral permettent de proposer : d'abord un modèle de BM spécifique en entrepreneuriat féminin : « 2C.E.R.E » (capital, connaissance, entrepreneure, réseau, entreprise) puis, une nouvelle définition du mampreneuriat sur la base de leurs comportements entrepreneuriaux. Les apports de cette recherche concernent également la prise en compte de la contextualisation en entrepreneuriat féminin ; ainsi qu'une actualisation de la connaissance à la fois au niveau collectif et à un niveau plus individuel du mampreneuriat grâce à la méthode biographique et l'observation non participante adoptés. Tout ceci implique pour les femmes entrepreneurs davantage d'adaptations pratiques et institutionnelles.

  • Titre traduit

    Study of the entrepreneurial dynamic in female entrepreneurship, a reading by the Business Model of the case of mumpreneurs


  • Résumé

    On May 22, 2019, the Pact Act (Action Plan for Business Growth and Transformation) was promulgated by the French Parliament. Long before, during the Entrepreneurship Meeting in 2013, the public authorities had already considered entrepreneurship as an essential source of economic dynamism, and SMEs as a breeding ground for employment. Also, this research is part of the logic of the emergence of "entrepreneurial capitalism".This research focuses more specifically on the creation of businesses by women who represent 40% of entrepreneurs. Despite this, only 10% of women entrepreneurs in this sub-field display growth and job creation strategies. Through their study of their process of exploiting opportunities during their entrepreneurial dynamic, this research work focuses on understanding the global evolution in a longitudinal approach of structures set up by these women. Reading the operating process is done with the business model as it allows to know the diversity of performance of these companies.The field of investigation of this research focuses on mampreneurs (French) or mompreneur (in English), neologism which is a contraction of "Mom and Entrepreneur" and "new form of female entrepreneurial expression" that offer new perspectives for research in women's entrepreneurship.Enrolled in the field of entrepreneurship and strategic management, the results of this doctoral work make possible to propose: first a specific BM model in female entrepreneurship: "2C.E.R.E" in french and “C.K.E.N.E” in english (capital, knowledge, entrepreneur, network, enterprise) then, a new definition of mompreneurship based on their entrepreneurial behavior. The contributions of this research also concern the taking into account of contextualization in female entrepreneurship; as well as an update of knowledge both at the collective level and at a more individual level of mompreneurship through the adopted biographical and non-participatory observation method. All this implies for women entrepreneurs more practical and institutional adaptations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Etude de la dynamique entrepreneuriale en entrepreneuriat féminin, une lecture par le Business Model du cas des mampreneurs


Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Etude de la dynamique entrepreneuriale en entrepreneuriat féminin, une lecture par le Business Model du cas des mampreneurs
  • Détails : 1 vol. (376 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 286-329.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?