Aménager l'environnement sonore : trois compositeurs à l'épreuve de l'urbanisme

par Nathan Belval

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Viviane Claude.

Soutenue le 26-06-2020

à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Ville, Transports et Territoires (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec Lab'Urba (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) et de Lab'Urba (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Balaÿ.

Le jury était composé de Olivier Balaÿ, Jodelle Zetlaoui, Marc Dumont, Catherine Aventin, Marcus Zepf.

Les rapporteurs étaient Jodelle Zetlaoui, Marc Dumont.


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur les formes d’intégration qualitative du son dans l’aménagement urbain, étudiées à travers les réalisations de trois pionniers de la composition sonore pour l’espace public. A la fin des années 1950, les premières politiques de lutte contre le bruit sont mises en oeuvre par les pouvoirs publics qui traitent les nuisances sonores à travers un référentiel quantitatif. En réaction à cette approche, certains compositeurs s’approprient les notions de bruit, de pollution et d’environnement qu’ils redéfinissent au moyen des théories musicales. L’enquête de terrain réalisée au sein du Collectif Environnement Sonore fondé par Pierre Mariétan, de l’agence Life Design Sonore crée par Louis Dandrel et de la Compagnie Décor Sonore dirigée par Michel Risse, a permis d’étudier différentes expérimentations visant à favoriser la qualité sonore dans l’environnement. La notion d’« environnement sonore » forgée par Pierre Mariétan en 1969 conduit à une méthode fondée sur la pratique de l’écoute, qui permet de qualifier les sons dans l’environnement à partir de leurs caractéristiques objectives et sensibles. Cette approche qualitative de l’environnement sonore est mise en oeuvre à travers des pratiques spécialisées. La musicalisation de l’environnement (P. Mariétan), le design sonore (L. Dandrel) et les opérations de jardinage acoustique (M. Risse) démontrent comment les principes de composition musicale s’intègrent à la conception architecturale et urbaine

  • Titre traduit

    Designing the sonic environment : three composers tackling urban planning


  • Résumé

    This research work is focused on the forms of qualitative sound integration as part of the urban planning, and those forms are studied through the achievements of three pioneers of sound composition for public spaces. At the end of the 50's, the first noise-fighting policies were implemented by public authorities and aimed at tackling noise pollution by using a quantitative frame of work. In response to this approach, some composers adapted the notions of noise, pollution, and environment, and redefined them with the help of music theories. The field inquiry undertaken within the Collectif Environnement Sonore, founded by Pierre Mariétan, the Life Design Sonore agency, created by Louis Dandrel, and the Compagnie Décor Sonore, ran by Michel Risse, allowed for the study of different experiments aiming to promote environmental noise quality. The very notion of « sound environment », created by Pierre Mariétan in 1969, leads to a method based on a listening pratice that makes it possible to describe environmental noises based on their objective and perceptible distinguishing features. This qualitative approach of environmental noise is implemented through specialized practices. The environmental musicalizing (P. Mariétan), the acoustic design (L. Dandrel), and the acoustic gardening operations (M. Risse) demonstrate how the principles of music composing blend in architectural and urban designing


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.