La planification linguistique en diaspora : analyses linguistiques et sociolinguistiques des travaux du Séminaire Kurmancî

par Selda Araz

Thèse de doctorat en Sciences du langage - linguistique

Sous la direction de Salih Akin.

Soutenue le 24-09-2020

à Normandie , dans le cadre de École doctorale Normandie Humanités (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime) , en partenariat avec Laboratoire dynamique du langage in situ (Mont Saint Aignan, Seine-Maritime ; 2017-.....) (laboratoire) et de Université de Rouen Normandie (Etablissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était François Gaudin.

Le jury était composé de Salih Akin, Sacha Gironde, Alain Viaut, Louis-Jean Calvet, Anaïd Donabédian.

Les rapporteurs étaient Sacha Gironde, Alain Viaut.


  • Résumé

    Depuis son émergence dans les années 1960, le champ de recherche de la planification et de la politique linguistiques est réservé, par des définitions et typologies, aux actions des instances gouvernementales sur les langues (Haugen, 1959 ; Nahir, 1984 ; Hornberger, 2006). Or, les interventions sur les questions de langue(s) ne se limitent plus aux structures étatiques. Les collectivités locales, les organisations non gouvernementales et les communautés linguistiques sont les principaux acteurs qui s’impliquent à la défense, la revitalisation et/ou la transmission de leurs langues (Boyer, 2010 ; Davis, 2014). Par conséquent, cette recherche a pour objectif d’étudier l’implication des locuteurs dans le devenir de leur propre langue en diaspora, à travers une analyse qui s’appuie sur les acteurs, leur production et leur impact. Pour ce faire, nous nous baserons sur les travaux de l’entreprise du Séminaire Kurmancî, créé en 1987 par des activistes kurdes en diaspora, basés à Paris, en France, et affilié à la Fondation de l’Institut Kurde de Paris. Le Séminaire Kurmancî consacre ses travaux à la variété kurmancî de la langue kurde, qui n’a pas pu bénéficier d’une prise en charge institutionnelle quant à l’élaboration d’une politique linguistique et à l’application de cette politique. Depuis sa création en 1987, le Séminaire Kurmancî publie les résultats de ses travaux sur le kurmancî dans leur revue intitulée Kurmancî. Notre observation du profil des membres permanents (11), anciens membres (11) et participants occasionnels (17) du Séminaire montre qu’ils sont tous des locuteurs engagés dans la promotion et le maintien du kurmancî. Notre étude de leur production, à savoir la revue Kurmancî (63 numéros au total) fait apparaitre que les domaines d’action du Séminaire Kurmancî concerne les aspects internes du kurmancî. Ces actions se répartissent en deux catégories : 1) la recension des mots à partir de multiples sources orales et écrites et 2) les propositions néologiques du vocabulaire scientifique et technique. En ce qui concerne la première catégorie d’action du Séminaire, notre corpus constitué de 155 entrées lexicales tirées de deux sources différentes (les parlers locaux et les classiques littéraires du kurmancî) a mis en évidence que la politique linguistique du Séminaire se base sur une approche descriptive. En ce qui concerne la deuxième catégorie d’action du Séminaire Kurmancî, l’analyse linguistique de 106 propositions néologiques issues de cinq domaines (linguistique, juridique, journalistique, footballistique et informatique) a révélé qu’il s’agit de mettre en profit des matrices internes et externes dans la création des néologismes. L’étude du niveau de diffusion des néologismes montre que la revue Kurmancî est un inventaire pré dictionnairique dont bénéficie principalement le Dictionnaire Français-Kurde (2017)

  • Titre traduit

    Language planning in diaspora : linguistic and sociolinguistic analyzes of the works of the Séminaire Kurmancî


  • Résumé

    Since its emergence in the 1960s, the field of research in language planning and policy has been reserved by definitions and by typologies, for the actions of government bodies on languages (Haugen, 1959; Nahir, 1984; Hornberger, 2006). However, interventions on language(s) issues are no longer limited to state actions. Local governments, non-governmental organizations and language communities are the main actors involved in the defence, revitalization and / or transmission of their languages (Boyer, 2010; Davis, 2014).Therefore, this research aims to study the involvement of speakers in the future of their own language in the diaspora through an analysis based on the actors, their production and their impact. To do this, we will base on the works of the Séminaire Kurmancî, created in 1987 by Kurdish activists in the diaspora, based in Paris, France, and affiliated with the Kurdish Institute of Paris. The Séminaire Kurmancî dedicates its work to the Kurmancî variety of the Kurdish language, which has not been able to benefit from institutional support for the elaboration of a language policy and the application of this policy. Since its creation in 1987, the Séminaire Kurmancî has published the results of its work in their review entitled Kurmancî.Our observation of the profile of permanent members (11), former members (11) and occasional participants (17) of the Séminaire shows that they are all speakers committed to the promotion and maintenance of the kurmancî. Our study of their production, i.e. the review Kurmancî(63 issues in total) shows that the fields of action of the Séminaire Kurmancî concern the internal aspects of Kurmancî. These actions fall into two categories: 1) collecting of words from multiple oral and written sources and 2) neological propositions in the fields of scientific and technical vocabulary. With regard to the first category of Séminaire’s actions, our corpus of 155 lexical entries drawn from two sources (local speeches and literary classics of Kurmancî) has shown that the language policy of the Séminaire basis of a descriptive approach. With regard to the second category of action of Séminaire Kurmancî, the linguistic analysis of 106 neological propositions from five domains (linguistics, law, journalism, football, computer science) revealed that the aim is to taking advantage of internal and external matrices in the creation of neologisms. The study of the level of dissemination of neologisms shows the magazine Kurmancî is a pre-dictionary inventory from which the Kurdish-French Dictionary (2017) mainly benefits.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

La planification linguistique en diaspora : analyses linguistiques et sociolinguistiques des travaux du Séminaire Kurmancî


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. BU Lettres, Sciences humaines. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : La planification linguistique en diaspora : analyses linguistiques et sociolinguistiques des travaux du Séminaire Kurmancî
  • Détails : 1 vol. (400 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-331. Sitographie
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.