Importance des différents types d'activités physiques dans la prévention du vieillissement cognitif chez les personnes âgées

par Caroline Dupre

Thèse de doctorat en Recherche clinique, innovation technologique, santé publique, épidémiologie

Sous la direction de Bienvenu Bongue et de Isabelle Carrière.

Soutenue le 18-12-2020

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences Ingénierie Santé (Saint-Etienne) , en partenariat avec Système nerveux autonome. Epidémiologie, Physiologie, Ingénierie, Santé (équipe de recherche) , Université Jean Monnet (Saint-Étienne) (établissement opérateur d'inscription) et de Structure Fédérative de Recherche - Institut Fédératif de Recherche en Sciences et Ingénierie de la Santé (laboratoire) .

Le président du jury était Frédéric Roche.

Le jury était composé de David Hupin, Annie Robitaille, Norbert Deville.

Les rapporteurs étaient Laurent Gerbaud, Marie-Laure Laroche.


  • Résumé

    Bien qu’il existe une abondante littérature sur le lien entre l’activité physique et le vieillissement cognitif, plusieurs de ces travaux suscitent cependant des interrogations sur le choix des outils d'évaluation de l'activité physique, le recueil de l'activité physique et les méthodes d’analyses statistiques. Dans ce contexte, nous avons étudié le lien entre l'activité physique, la démence et les fonctions cognitives chez les personnes âgées, en analysant les différents types d'activité physique grâce à des questionnaires spécifiques aux personnes âgées, tout en gardant la plus grande puissance statistique grâce aux modèles appropriés aux données longitudinales. Nos résultats ont mis en exergue la difficulté à quantifier l'activité physique chez les personnes âgées et l'importance d'évaluer l'ensemble des activités physiques propres aux personnes âgées et pas uniquement sportives. Les résultats obtenus sur le lien entre l'activité physique et le vieillissement cognitif permettent de s'interroger sur le choix des indicateurs les plus pertinents qui doivent être utilisés, mais surtout sur la place des activités du mode de vie (domestiques et de transports). Nos travaux contribuent au débat sur la mise en place des politiques de prévention sur la démence et plus largement sur le vieillissement et l'autonomie de la personne âgée qui doit être préservée.

  • Titre traduit

    Importance of different types of physical activity in the prevention of cognitive aging in the elderly


  • Résumé

    Although there is abundant literature on the link between physical activity and cognitive aging, several of these studies aroused questions about the choice of tools to assessed physical activity, the collection of physical activity, and methods of statistical analyses. In this context, we studied the link between physical activity, dementia, and cognitive functions in the elderly, by analyzing the different types of physical activity through questionnaires specific to the elderly, while keeping the greatest statistical power thanks to models adapted to longitudinal data. Our results have highlighted the difficulty of quantifying physical activity in the elderly and analyzed all the physical activities specific to the elderly and not only sports. The results obtained on the link between physical activity and cognitive aging allow us to question the choice of the most relevant indicators that should be used, but especially the place of lifestyle activities (domestic and transport). Our work contributes to the debate on the implementation of prevention policies on dementia and wider on aging and the autonomy of the elderly which must be preserved.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.