Environmental management of bank loans granted to companies in Europe and China : three empirical investigations

par Junmei Qi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Élisabeth Paulet et de Edina Eberhardt-Toth.

Le président du jury était Jean-Noël Ory.

Le jury était composé de Élisabeth Paulet, Edina Eberhardt-Toth, Pascal Nguyen, Jocelyn Husser, Miia Karine Chabot-Parnaudeau.

Les rapporteurs étaient Pascal Nguyen, Jocelyn Husser.

  • Titre traduit

    Gestion environnementale des prêts bancaires octroyés aux entreprises en Europe et en Chine : trois études empiriques


  • Résumé

    Dans cette recherche doctorale, nous étudions comment la gestion environnementale des entreprises (GEE) est prise en compte en matière de prêts bancaires aux entreprises en Europe et en Chine. Nous identifions également des facteurs motivationnels et des obstacles à l’inclusion de la GEE dans les décisions de prêts aux entreprises. La thèse est basée sur trois articles empiriques. Dans le premier article, nous établissons un cadre d'évaluation composé de 20 éléments et testons 50 banques en Europe entre 2016 et 2018. Nous examinons également comment le pouvoir des parties prenantes et des caractéristiques des banques influencent le niveau d’inclusion de GEE dans les prêts bancaires. Le deuxième article explore la perception de la GEE dans les activités de prêt du point de vue des prêteurs avec une enquête auprès de 110 managers de banques en France et au Luxembourg en 2019. En outre, l'étude examine l'influence de motivations institutionnelles sur la perception de la GEE. Dans le troisième article, nous nous concentrons sur la clarification des difficultés liées à la mise en œuvre du crédit vert en enquêtant auprès de 240 managers de banques chinoises. Cette étude identifie en particuliers les défis auxquels les banques chinoises sont actuellement confrontées dus à leurs différentes structures de propriété. Nous soutenons dans cette thèse que les banques, en tant que fournisseurs de capitaux aux entreprises, peuvent jouer un rôle central pour influencer les décisions des entreprises emprunteuses en faveur de la réduction de leur impact sur l’environnement à condition que les banques envisagent d'inclure la GEE dans leurs décisions de prêt.


  • Résumé

    In this doctoral research, we investigate how corporate environmental management (CEM) is taken in account in lending decision-making of banks to corporations in Europe and China. We also identify motivational factors and barriers of including CEM into bank lending. Our thesis is based on three empirical papers. In the first paper, we establish a 20-item evaluation framework of 50 banks in Europe between 2016 and 2018. We also explore how stakeholder power and banks’ characteristics influence banks’ level of CEM inclusion in lending. The second paper explores the perception of CEM in the lending business from the lenders’ perspective with a survey of 110 bank managers in France and Luxembourg in 2019. In addition, the study examines the influence of institutional motivations on bank managers’ perception of CEM. In the third paper, we focus on clarifying the difficulties associated with green credit implementation by investigating 240 Chinese bank managers in 2019. This study identifies challenges Chinese banks currently face according to their different ownership structures. We argue in this thesis that banks, as capital providers to corporations, can play a central role in influencing the decisions of borrowing corporations to reduce their impact on the environment if banks consider including CEM into their lending decision-making.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 01-04-2025

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.